Opposition congolaise: La France gèle les avoirs du général Ferdinand Mbaou

0
505
Le Général Ferdinand Mbaou.

L’ancien chef de la garde présidentielle de Pascal Lissouba (1992-1997) est installé en France depuis 1999

La France a gelé les avoirs du général Ferdinand Mbaou, un opposant déclaré au président congolais Denis Sassou Nguesso.

« Les fonds, instruments financiers et ressources économiques » du général congolais Ferdinand Mbaou ainsi que ceux de deux opposants tchadiens, Mahamat Mahadi Ali et Mahamat Nouri, ont été gelés « pour une durée de six mois », selon trois arrêtés des ministres de l’Économie et de l’Intérieur publiés le 19 janvier au Journal officiel.

« Mes comptes ont été gelés parce que je m’organise pour aller renverser militairement le pouvoir de Sassou Nguesso », a déclaré Ferdinand Mbaou à l’AFP.

« Je me demande pourquoi (les responsables français, ndlr) m’ont sanctionné, alors que je suis ici depuis très longtemps et qu’ils savent qui je suis et quel est mon point de vue », a-t-il observé.
« Je vais faire un recours. Je ne suis pas terroriste, autrement (le général Charles) De Gaulle était un terroriste », a-t-il ajouté en ajoutant que cette sanction « ne change en rien » sa démarche.

Le général Ferdinand Mbaou est parti en exil avec l’ancien président Pascal Lissouba en 1997 quand Denis Sassou Nguesso a pris le pouvoir par les armes à l’issue de la guerre civile.

Avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE