Opep : Adhésion officielle du Congo

0
551

Les ministres des affaires étrangères, Jean Claude Gakosso et son collègue des  Hydrocarbures, Jean Marc Thystère Tchicaya, ont remis officiellement, le 11 avril à Brazzaville, le drapeau actant l’adhésion officielle du pays à l’Organisation des Pays Exportateurs du Pétrole.

«C’est une victoire, une bonne nouvelle, notre pays fait partie du cartel, du cénacle très fermé des pays producteurs de pétrole réunis au sein de l’Opep. Ce n’était pas gagné d’avance. Il a fallu user de tous les arguments, mais nous avions un argument de taille, c’est le rayonnement diplomatique de notre président. Un peu partout, nous sommes passés pour plaider la cause du Congo. Nous avons bénéficié d’oreilles attentives parce que nous venions de la part du Président Sassou-N’Guesso que l’on connaît, qui a mené des actions que l’on connaît. Et c’est une victoire pour notre pays de faire partie aujourd’hui de cette organisation que l’on appelle Opep, qui influe sur le cours des prix du pétrole», a indiqué le ministre des Affaires étrangères.

Réagissant à son tour, le ministre Jean Marc Thystère Tchicaya a informé que le pays  s’apprête à recevoir la visite du secrétaire général de l’Opep à Brazzaville. Pour lui, il était important de saisir l’organisation des pays producteurs de pétrole africains pour faire d’une pierre deux coups et que le Congo organisera un Sommet des Chefs d’État africains dans le secteur des hydrocarbures à Brazzaville.

Il a ajouté que l’adhésion du Congo à l’Opep lui confère un certain nombre d’avantages, entre autres la formation gratuite des jeunes congolais au niveau de cette organisation ; les rencontres bilatérales et multinationales sur fonds de l’Opep, évaluées à 10 milliards de dollars, et la possibilité pour le Congo de donner désormais des avis sur les questions liées aux hydrocarbures.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE