RDC: Le nombre de réfugiés congolais en Ouganda en forte hausse, selon les Nations Unies

De nouvelles violences génèrent des déplacements vers ce pays voisin

0
1096
Photo d'archives. DR

Le nombre de réfugiés congolais en Ouganda aurait enregistré la semaine dernière une forte hausse, selon les Nations Unies qui parlent d’un afflux cinq fois plus élevé que le nombre habituel de refugiés congolais traversant la frontière.

Ces réfugiés dont une majorité des femmes et des enfants ont fui les nouvelles violences qui sévissent dans cette province du nord-est du pays, a indiqué l’ONU.

A en croire le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), il serait plus de 2.650 personnes à avoir fui cette semaine là la province d’Ituri en République démocratique du Congo (RDC) vers l’Ouganda.

« La majorité des réfugiés traversent le lac Albert à bord de bateaux de pêche et ils arrivent à Sebagoro, un village situé à 270 kilomètres au nord-ouest de Kampala, la capitale ougandaise. Ils transportaient avec eux des objets de valeur comme des motos et du bétail », indique l’agence onusienne sur son site web. Et de souligner que cet itinéraire est emprunté par un grand nombre de réfugiés pour la première fois après un naufrage tragique en 2014 qui avait causé la mort de plus de 200 personnes.

D’après l’ONU, « des maisons ont été brûlées dans la région et des civils ont été attaqués à la machette et à l’arme à feu, selon l’agence onusienne. Plus de 20 villages ont été abandonnés par crainte de représailles. Les services ont cessé de fonctionner et la population est prise de panique ».

Selon l’ONU, le nombre de réfugiés congolais dans les pays voisins, Ouganda, Rwanda et Tanzanie, avec des flux importants vers l’Angola et la Zambie cette année, a augmenté de près de 100.000 en un an, pour atteindre plus de 623.000 à la fin novembre.

Les Nations Unies ajoutent que « ces réfugiés s’ajoutent aux quelque 4,1 millions de Congolais déplacés internes, ce qui fait de la RDC le pays comptant le plus grand nombre de personnes déracinées en Afrique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE