OMS : Il faut prendre de nouvelles mesures pour combattre les maladies non transmissibles

Nouvelle publication de l’agence sur les progrès accomplis dans la lutte contre les maladies non transmissibles

0
538

La lutte contre les maladies non transmissibles (MNT) a enregistré des progrès limités, a relevé l’organisation mondiale de la santé (OMS) invitant les gouvernements à redoubler d’efforts en matière de lutte contre notamment les maladies cardiovasculaires, les cancers et le diabète.

« Les gouvernements doivent intensifier leurs efforts pour combattre les maladies non transmissibles (MNT) et atteindre les cibles mondiales qui ont été fixées, dont la prévention de millions de décès prématurés dus à ces maladies », a souligné l’agence onusienne dans un nouveau rapport publié récemment.

Les MNT sont à l’origine, chaque année, de 15 millions de décès de personnes âgées de 30 à 70 ans, a rappelé l’OMS dans ce deuxième rapport consacré aux mesures engagées par l’ensemble de ses États membres pour lutter contre les MNT.

A en croire ce document, les progrès réalisés dans le monde ont été inégaux et insuffisants.

Pour le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, « une action politique plus audacieuse est nécessaire pour lever les obstacles à la lutte contre les MNT, avec la mobilisation des ressources nationales et externes, ainsi que la protection des communautés contre les interférences de puissants acteurs économiques».

Pour sa part, le Dr Douglas Bettcher, Directeur à l’OMS du Département prévention des MNT, «nous devons accélérer d’urgence les progrès dans la bataille contre les MNT. (Aussi), si nous n’agissons pas maintenant pour protéger les populations des MNT, nous condamnerons les jeunes d’aujourd’hui et de demain à vivre en mauvaise santé et dans des perspectives économiques réduites.»

LAISSER UN COMMENTAIRE