Offrir aux entreprises marocaines et sénégalaises l’accès à de nouveaux marchés dans des conditions compétitives

0
788

Une ligne de groupage maritime et routière régulière aux départs des hubs de Tanger- Casablanca vers le hub de Dakar

Les sociétés marocaine « La Voie Express Logistics », leader national des métiers de la logistique intégrée  à forte valeur ajoutée (messagerie, distribution, transport et entreposage) et sénégalaise « Tex Courrier Sénégal », spécialiste de la collecte et de la distribution de courrier et colis express sur le national et l’international, ont signé, le 9 novembre à Dakar, une joint-venture, en marge de la visite royale au Sénégal.
Inscrit dans le cadre du Groupement d’intérêt économique mis en place en 2015, entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le Conseil national du patronat (CNP)-Patronat sénégalais, la cérémonie de signature a eu lieu sous la présidence de S.M Mohammed VI et du président sénégalais, Macky Sall.
Il est à souligner que l’accord scellé entre les deux entreprises a eu lieu sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et a pour « objectif d’offrir à terme aux entreprises marocaines et sénégalaises l’accès à des marchés nouveaux dans des conditions très compétitives de coûts et de délais », a indiqué le coordinateur du Groupe CGEM à la Chambre des Conseillers, Mustapha Moulay.
Dans un communiqué rendu public récemment, la CGEM ajoute que cet accord prévoit aussi d’« améliorer la compétitivité du tissus de TPE-PME-GE, grâce à la massification des flux, et la réduction des délais de livraisons nationales (livraison le lendemain de l’enlèvement) ».
En ce qui concerne le Sénégal, la même source indique que ce développement s’articule autour de quatre grands axes.
Le premier axe concerne la mise en place d’un réseau d’agences de messagerie en vue d’assurer la distribution de colis (du plis courrier, colis de 1kg à 1 tonne) et des livraisons le lendemain sur l’ensemble du territoire sénégalais. Ce, à travers l’ouverture en 2017 d’un réseau d’agences et de hubs sur les principales villes nationales ainsi que la mise en place d’une flotte dédiée régulière sur plus de 37 destinations.
Le deuxième axe prévoit le développement d’un réseau de plates-formes logistiques à l’instar de ce qui existe déjà au sein du Groupe La Voie Express au Maroc, grâce à l’expertise marocaine développée dans le cadre du contrat-programme logistique marocain.
Le troisième axe consiste à faire du Sénégal le hub régional pour un déploiement des métiers (messagerie, logistique et transport) vers la région UEMOA, Côte d’Ivoire, Mali, Guinée Bissao, etc. au départ de son hub régional sénégalais.
Le dernier axe porte sur la connectivité par la mise en place fin 2017 d’une ligne de groupage maritime et routière régulière aux départs des hubs de Tanger-Casablanca vers le hub de Dakar.
La CGEM conclut en affirmant que grâce à cette ouverture, initiée par le Maroc depuis plus de 8 ans sur plus de 25 pays en Afrique, et au réseau financier de banques marocaines, le Groupe « La Voie Express » compte développer ses activités logistiques sur l’ensemble du continent africain.

LAISSER UN COMMENTAIRE