Nord-Kivu: Le CICR prend en charge plus de 30 blessés à Béni et Butembo et appelle tous les acteurs à la retenue

0
322

Suite à la détérioration de la situation humanitaire dans le territoire de Béni, le CICR soutient les structures médicales de la région pour la prise en charge des blessés, à travers la fourniture de médicaments et autres matériels médicaux essentiels. A ce jour, plus de 30 blessés ont été soignés.

« Nous demandons à tous les acteurs de faire preuve de retenue, la population civile ne devrait pas être ciblée et les organisations humanitaires, les structures et le personnel médical doivent être respectés », a dit Nour Khadam, chef du bureau du CICR à Beni.

Les blessés sont évacués vers les hôpitaux et structures médicales soutenus par le CICR, notamment l’hôpital de référence de Béni. Depuis plusieurs mois, les équipes du CICR travaillent avec le personnel de cet hôpital pour renforcer leurs capacités en soins chirurgicaux afin de soigner les blessés victimes de violences dans la région.

Depuis le 19 novembre, ces structures médicales ont pu prendre en charge cinq blessés des attaques dans la ville de Béni, 27 blessés à Béni et Butembo suite aux manifestations ayant éclaté ces derniers jours.

Le CICR fournit également des antibiotiques et des kits médicaux d’urgence afin que toutes les victimes et blessés puissent être soignés. Par ailleurs, 2 tentes, 20 lits et 20 matelas sont actuellement en route pour Beni pour augmenter la capacité d’assistance de l’Hôpital général de référence de Beni. Un kit pour la prise en charge des 50 blessés par arme fait également partie de ce convoi.

Le CICR se tient prêt à évaluer la situation humanitaire des déplacés et autres personnes touchées par les attaques et la violence dès que la situation sécuritaire le permet.

CM

LAISSER UN COMMENTAIRE