Nagoum Yamassoum : La fusion entre la BVMAC et la DSX S.A est achevée depuis le 1er mars

Président de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF) et ancien Premier ministre du Tchad

0
1022
Nagoum Yamassoum, Président de la COSUMAF (au centre)

« La fusion des deux bourses des valeurs de la zone CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) est terminée depuis le 1er mars 2019 », a déclaré le président de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF), Nagoum Yamassoum.

A noter que le processus d’unification de deux marchés financiers avait été décidé par le Sommet des chefs d’Etat de la CEMAC qui s’était tenu le 31 octobre 2017, à N’Djamena (Tchad), comme l’a rappelé le patron de la COSUMAF et ancien Premier ministre tchadien.

 Reçu en audience par le Ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo, mercredi 6 mars, à Brazzaville, il a indiqué que sa tournée sous-régionale a pour but d’expliquer aux différentes autorités monétaires, l’intérêt avoir fusionné les deux bourses des valeurs de la zone CEMAC, notamment la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), basée à Libreville (Gabon), et la DSX S.A, basée à Douala (Cameroun).

Nagoum Yamassoum a affirmé que sa tournait visait également à expliquer la manière dont les deux Commissions de surveillance du marché financier que la COSUMAF (basée à Libreville) et la Commission des marchés financiers -CMF- (basée à Douala) ont assuré la transition vers un régulateur unique, rapporte les services de communication du ministère dans un communiqué.

Enfin, l’ambassadeur a encouragé « les Etats membres de la CEMAC à venir directement sur le marché financier pour souscrire, par exemple, aux emprunts obligataires, afin de financer leurs activités de développement ».

Martin Kam

LAISSER UN COMMENTAIRE