Musique: « Ya Sultani », l’hymne à l’amour de Nabyla Maan

Le nouveau single de la chanteuse marocaine est une reprise d'un chant traditionnel andalous marocain

0
1103
Nabyla Maan

La chanteuse marocaine Nabyla Maan dévoile un nouveau single d’une belle sensibilité intitulé « Ya Soltani ». Un bel hommage à une histoire d’amour du 13ème siècle. Quoi de plus naturel de filmer le clip dans les murs du Chellah à travers l’œil aiguisé du réalisateur Reda Lahmouid .

Connue pour reprendre à sa manière des airs andalous du patrimoine marocain, Nabyla Maan surprend avec une ballade romantique sublimée par une voix cristalline.

« Ya Soltani » est une reprise d’un chant traditionnel andalous marocain arrangé par son compagnon de toujours Tarik Hial et porté par les Voix du Chœur dirigées par Idris Lamarti.

« A travers la chanson, nous rendons hommage à cette histoire. Une vieille histoire d’amour du 14ème siècle, une histoire d’amour éternelle.  Le but était d’exprimer cet amour dans toute sa splendeur, dans toute sa passion. « Ahin Ya Sultani » est une œuvre du patrimoine traditionnel andalous vieille de plusieurs siècles », confie Nabylaa Maan soulignant que l’idée était d’associer tous ces éléments ancestraux afin de sublimer l’amour .

Des éléments ancestraux comme le Chellah de Rabat où est tourné le clip. Un cadre idyllique qui donne une belle dimension à la chanson et au message qu’elle porte, peut-on lire dans un communiqué.

« L’histoire de ce clip est née un jour de novembre 2018 quand Tarik Hilal m’a envoyé la maquette du morceau « Ahin Ya Sultani » en me proposant de travailler sur une idée de clip pour accompagner sa sortie… et près de 6 mois après, voici le fruit de ce travail devant vous.

Dans ce morceau, Nabyla Maan chante l’amour : le beau, le noble, l’inconditionnel, l’éternel. Je me suis inspiré des paroles de cette Qssida plusieurs fois centenaire ainsi que de l’histoire d’amour entre Nabyla et Tarik pour raconter l’histoire d’un amour éternel vécu au Maroc. Je pense qu’on n’a pas encore assez raconté d’histoires d’amour qui se finit bien dans nos clips, dans nos films » affirme le réalisateur, Reda Lahmouid.

LAISSER UN COMMENTAIRE