Les Musiciens Congolais de la Diaspora posent les jalons d’une Union présidée par Loko-Massengo « Djeskin »

0
369

17 Février 2012 – Une date mémorable.

Le domicile du célébrissime artiste-sapeur Djo-Balard, à Sarcelles Saint Brice, à abriter samedi 16 Février 2013, la première réunion de la création de l’Union des Musiciens congolais de la Diaspora (U.M.C.D.). Elle a pour vocation, le regroupement de tous les musiciens congolais de Brazzaville évoluant à l’étranger, particulièrement en Europe.

L’Union Fait la force

A une période où les musiciens congolais de la diaspora sont confrontés à la conjoncture difficile et sans précédent que connait toute la filière de la production phonographique, la prise de conscience des musiciens congolais de réunir leur efforts sur la base de leurs intérêts résonne à toutes les oreilles et fait bon sens.

Plus qu’une rencontre corporative, c’est surtout une organisation à caractère syndicale. Et qui dit syndicat dit gérer, communiquer et défendre les intérêts professionnels communs, parmi lesquels, la lutte contre la piraterie, l’opacité de la gestion de la société nationale des droits d’auteurs, les éditeurs véreux, et surtout chercher à connaître l’orientation qui a été faite du chemin d’avenir de son excellence le président Denis Sassou Nguesso, sur le chapitre précis de la culture et des arts, ainsi que son plan d’action, à travers le ministère de tutelle, pour s’en inspirer.

L’équipe provisoire mis en place par les musiciens fondateurs résidant en France, présidera très prochainement une assemblée générale constitutive. (Adoption des statuts, du règlement intérieur et du plan d’action 2013) Elle se propose de travailler en toute confiance et en harmonie avec la représentation nationale au niveau de l’Ambassade du Congo à Paris, qui servira de courroie de transmission auprès du Ministère de la culture et des arts, un symbole qui sert de lieu d’accueil principal de toute l’action de l’Union des Musiciens Congolaise de la Diaspora. Comme pour appuyer l’idée que le Ministère de la culture et des arts doit naturellement compter avec cette structure qui est son œil à l’étranger.

Liste de présence

On prit part à cette première rencontre, qui a mis en place le bureau exécutif provisoire : Loko-Massengo, Don Fadel Thomas Semo, Elvys Sita, Pierre Bekos Bimbeni, Djo Balard, Dr Sakis, Rovias Adampot, Aimé Dieudonné Mianzenza et plusieurs excusés.

Bureau Exécutif (provisoire, jusqu’à la tenue de l’Assemblée générale)

Président : Loko- Massengo
Vice- président à la production phonographique : Théo Blaise Kounkou
Vice-président aux relations extérieur : Djo-Ballard
Vice-président : Youlou-Mabiala
Secrétaire à l’organisation ! Pierre Bekos Bimbeni
Secrétaire à la Communication : Mbuet Mbuetani Madiela
Secrétaire adjoint à la communication : Dickson Samba
Secrétaire aux arts scéniques : Michel Rapha
Secrétaire à la musique Rido Bayonne
Secrétaire adjoint à la musique : Harold Nganga
Trésorière et Affaires sociales : Pierrette Bamana
Trésorière adjointe : Victorine Balenda
Commissaire aux comptes : Elvys Sita et Rovias Adampot

Président d’honneur : Clément Ossinondé
Consultants ou Conseillers :

Cyriaque Bassoka, Anytha Ngapy, Yvon Gombe, Aimé Dieudonné Mianzenza, Julien Massengo

Notons qu’à l’issu de la réunion, le couple Djo-Balard a convié les participants à un grand buffet agrémenté par les airs salsa du dernier album du salsero Rovias Adampot et de l’album d’Aragon « Antoinette Mwanga » présenté par Don Fadel. Toute notre reconnaissance à Djo-Balard pour cette grande réussite.

La prochaine réunion préparatoire à la tenue de l’assemblée constitutive aura lieu le 16 Mars 2013, toujours au domicile de Djo-Ballard à Sarcelles Brice.

Pour tout contact : Loko-Massengo Tel 0617642611
E-mail : marcelloko@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE