Mose Sengo “Fanfan”, l’auteur en 1975 avec l’OK Jazz du mémorable tube “Dje Melasi”, s’en est allé.

0
1001
Mose Sengo Fanfan.

Mose Sengo Fanfan, le guitariste-solo, auteur-compositeur, s’est éteint dans la nuit du vendredi 03 Mai, à l’âge de 74 ans, succombant à une crise cardiaque dans son appartement  à Nairobi (Kenya). Sa mort a été confirmée par son producteur Tabu Osusa. Mose Sengo Fanfan réside habituellement à Londres (Grande Bretagne)

Né le 16 octobre 1945 en République Démocratique du Congo, Mose Sengo Fanfan effectue dans les années 60 cumulativement avec son cycle scolaire, une formation musicale chez les missionnaires catholiques.

En 1967, Il fait partie de l’Orchestre “Révolution” (créé par les dissidents de l’Ok Jazz), avant de faire partie dans la même de l’orchestre OK jazz (1967 à 1974) Dans l’Ok Jazz, il réalise son plus grand succès discographique “Dje melasi”, qui remporte un très grand succès.

Parti de l’OK Jazz en 1974, il forme avec Youlou Mabiala, l’orchestre “Somo Somo” qui entame aussitôt une longue tournée en Tanzanie, Zambie et Kenya, avant d’enregistrer son premier album “Belle époque” et de  retourner  à Kinshasa.

En 1979, Mose Sengo “Fanfan” repart seul à Dar el Salam en Tanzanie où il est appelé à former avec le musicien Remmy Ongala un jeune groupe du nom de “Matimila”. Mose Fanfan et Remmy Ongala évoluent également dans un orchestre local : “l’Orchestre Makassy”. Cette période fructueuse va servir de tremplin à Mose Sengo de voir plus loin.

En effet, en 1983 Mose Sengo “Fanfan” trouve mieux de s’installer à Londres en Grande Bretagne où il entame une longue et brillante carrière solo.

A son actif : Participation en 1993 en Belgique à la création du groupe Bana OK (Europe)  – Réalisation des albums : 1975 – Dje Melasi (Ok Jazz); 1994 – Belle époque ; 1995 – Bonjour Bonjour ; 1999 – Congo Acoustic ; 2005 -Bayekeleye ; 2001 – Musicatelema. Participation avec succès aux grands évènements musicaux d’Europe (Festivals, Carnavals,  divers concerts,  etc.)

Adieu l’Artiste

Clément Ossinondé  

LAISSER UN COMMENTAIRE