Mon impression sur l’action des gendarmes qui veillent au respect du confinement dans la partie sud de Brazzaville

0
593
Charlin Kinouani.

Membre du mouvement « RAS-LE-BOL », Charlin Kinouani livre ci-dessous son impression sur l’action des gendarmes qui veillent au respect du confinement dans la partie sud de la ville de Brazzaville suite à ses enquêtes sur le terrain.

TRIBUNE. Je me réjouis d’abord du fait que la POLICE a été mise à l’écart de la gestion de cette situation dans la partie Sud de Brazzaville ; ce que je souhaiterais pour l’ensemble du pays par rapport au dilettantisme de cette corporation.

Ce qui me fait plus plaisir c’est le niveau de professionnalisme des gendarmes sur le terrain. Leur sens du dialogue avec les populations et leur capacité à faire entendre raison au Citoyen dans le strict respect de leurs droits fondamentaux. Oui je reconnais avoir été de temps en temps en face des gens instruits et qui connaissent la déontologie du métier qu’ils exercent. Ainsi, je salue lucidement le travail que font les hautes autorités de la dite corporation.

Malheureusement, il y a toujours quelques policiers qui continuent à briller par l’amateurisme en terrorisant le peuple dans certains quartiers.

En effet, ce peuple confiné le ventre vide n’a plus besoin des chicottes de quelques abrutis policiers, il a plutôt besoin d’un soutien moral et nutritionnel pour respecter strictement ces mesures sanitaires qui nous permettent de sauver des vies. Car, si la chicotte prend le dessus sur le professionnalisme, vous devez naturellement vous attendre à la colère du peuple détenteur du pouvoir politique.

Sous ce rapport je vous prie très honnêtement de confier la veille du respect du confinement à la gendarmerie sur tout le territoire national.

Je vous prie aussi de les équiper pour les mettre à l’abri de la contamination.

Que le commandant national de la gendarmerie reçoive mes salutations et continue à veiller au professionnalisme de ses hommes.

Que les forces cosmiques supérieures qui veillent à l’équilibre du macrocosme inspirent tous ceux qui sont au front dans le cadre de la lutte de cette pandémie qui a tout arrêté.

Par Charlin Kinouani (Mouvement RAS-LE-BOL).

LAISSER UN COMMENTAIRE