Les ministres gabonais décident de baisser leurs salaires pour faire face à la crise du pétrole

0
448
Les membres du gouvernement gabonais autour du Président Ali Bongo Ondimba à la fin du séminaire de la Pointe Denis @ DCP

La chute vertigineuse des cours du baril de pétrole est très prise au sérieux au Gabon où les ministres ont décidé de baisser leurs salaires.

Pour éviter l’effondrement de l’économie nationale suite à la chute vertigineuse des cours du baril de pétrole, les salaires des ministres seront revus à la baisse. Ce n’est pas tout, puisque d’autres mesures ont également été prises dans le même but.
En effet, cette décision concerne aussi le nombre et la qualité de voitures de fonctions qui seront réduits, « plusieurs lignes de crédit supprimés, les missions à l’étranger des ministres réduites, ont décidé les membres du gouvernement au terme d’un conclave de 3 jours à la Pointe Denis », rapporte le site Gabonactu.com
Conscientes de la gravité de la situation, les autorités gabonaises ont également décidé de plafonner les salaires pour certaines fonctions et indiqué que « certaines agences pourront être supprimées ».
Par ailleurs, il n’y aura plus « de doubles fonctions. La collecte des fonds à la douane sera renforcée. Plusieurs exonérations seront supprimées. Les taxes portuaires seront révisées », peut-on lire sur ce site gabonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE