Message de solidarité de la Coalition pour le Changement en République Démocratique du Congo (3C-RDC) au Peuple Congolais en deuil national du naufrage survenu sur le lac Kivu dans la nuit du 15 au 16 avril 2019

0
2283

TRIBUNE. C’est une fois de plus avec une tristesse immense que la Coalition pour le Changement en République Démocratique du Congo, 3C-RDC en sigle, a suivi le décès de plus de 150 compatriotes dans le naufrage d’une embarcation survenue sur le lac Kivu à Kalehe dans la nuit de lundi 15 à mardi 16 avril 2019.

La 3C-RDC adresse un message de solidarité au Peuple Congolais en deuil national, et présente ses condoléances les plus émues à toutes les familles éprouvées.

    Par ce drame scandaleux, plus de 142 familles sont éprouvées. Et le vrai bilan ne sera jamais connu, eu égard à l’anarchie, à la défaillance de l’autorité de l’Etat, à la pauvreté et à la vétusté des moyens de transport fluvial et lacustre ou nautique.

Ainsi dans cette situation d’anarchie où règne la corruption, la plupart des embarcations ne fournissent pas de manifeste ou de liste des passagers en bonne et due forme. Qui sont morts ? Qui a dit que la République Démocratique du Congo est en révolution de la modernité ? Notre pays a fait un retour triste et terrible au début du 20ème siècle loin du 21ème siècle. Des embarcations vétustes et surchargées, le non-respect des normes de sécurité et la méconnaissance des règles de navigation n’ont cessé d’être à la base de graves naufrages que nous regrettons. Comment un bateau ayant une capacité maximale de 70 personnes peut prendre à son bord plus de 150 personnes ? Et d’après des autorités locales, le manifeste de cette embarcation signalait 60 personnes à bord dont 47 passagers adultes, sept enfants et quatre membres de l’équipage.

    Comme dans tous les secteurs clés du développement, la République Démocratique du Congo a un sacré défi titanesque à relever dans le domaine des transports. Face aux grands enjeux de la Région des Grands Lacs, où se joue l’avenir de notre pays, le transport par bateaux est fondamental. Il n’est pas étonnant de constater que le réseau routier est quasi inexistant et souvent impraticable, notamment lors de la saison des pluies. C’est ainsi que le lac Kivu reste la meilleure voie de communication entre Goma au nord et Bukavu au sud. Ces deux importantes villes sont distantes de plus de cent kilomètres. D’après des informations, le bateau venait de Kituku, un quartier périphérique de Goma où il y a eu un marché, pour aller à la Cité de Mukwidja et Kinyezire dans le terrictoire de Kalehe dans le Sud-Kivu.

     Le Peuple Congolais est condamné depuis des décennies à des deuils sans fin. La Coalition pour le Changement en République Démocratique du Congo, 3C-RDC,  lui adresse aussi de nouveau ses vives et sincères condoléances. Elle salue la décision d’organisation d’un deuil national par les autorités à la mémoire de nos compatriotes morts dans cette tragédie. Il est regrettable de constater qu’il y a eu beaucoup de cas similaires et voire plus graves où un deuil national n’a jamais été décrété. Qui peut nous dire pourquoi ? La réponse est connue et se passe de tout commentaire.

     La 3C-RDC déplore l’irresponsabilité politique, la pauvreté endémique, la corruption érigée en mode de gouvernance, la cupidité et l’inconscience des opérateurs économiques, et parfois la négligence et les erreurs humaines dans cette longue histoire tragique où nous ne  cessons de pleurer nos compatriotes qui meurent dans des conditions inacceptables. Que toute la lumière soit faite sur cet incident et que la justice s’en suive, car c’est la justice qui élève une nation et affermit le pouvoir.

   Nous devons être à la hauteur de tous les défis qui se présentent à nous, notamment dans la Région des Grands Lacs où va s’écrire notre nouvelle histoire. Unis et ensemble, nous allons relever le grand défi de l’histoire qui se présente devant nous, celui de bâtir le Grand Congo du 21ème siècle. Demain n’est pas à attendre, mais à inventer. C’est aujourd’hui que nous devons commencer à écrire notre nouvelle histoire. Une fois de plus, nous réitérons nos vives et sincères condoléances au Peuple Congolais et notamment à toutes les familles éprouvées.

Ainsi fait à Paris, le 19 avril 2019

Le Président de 3C-RDC

Armand MAVINGA TSAFUNENGA

Président National du MPDC

LAISSER UN COMMENTAIRE