Média : Borgia Samba, le départ d’un professionnel

0
566

Le monde de la communication est profondément affecté par le décès, le 28 novembre 2019 à Brazzaville, du Directeur de l’Information de la chaine nationale de la télévision autrement Télé Congo, Borgia Samba, des suites d’un accident vasculaire cérébral, après trois jours de coma.

Selon des témoignages concordants, Borgia Miguel Samba Bouesso qui a vu le jour en 1976 à Brazzaville, a fait de brillantes études primaires et secondaires sanctionnées par un baccalauréat série A4 en 1995, obtenu à partir du lycée Thomas-Sankara. Il a été un brillant journaliste.  

Produit de l’Université Marien-Ngouabi de Brazzaville qu’il quitte avec une licence en journalisme, il fait ses premiers pas professionnel à Radio Liberté avant d’empocher son diplôme en 1998 et d’intégrer les effectifs de la Fonction publique en 2003. 

Dès son arrivée à Télé-Congo, il se fraie un passage et se place parmi les grands journalistes de cette chaîne nationale. Il se distingue par sa manière de travailler et devient rapidement un des grands présentateurs de journaux et animateur de grands débats. Entre 2009 et 2012, il est directeur de l’information à Télé-Congo, en même temps collaborateur du ministre Charles Zacharie Bowao, tour à tour à la Coopération puis à la Défense nationale. 

Aux âmes bien nées, la valeur n’attendant pas longtemps, il va parfaire ses connaissances aux Etats-Unis entre 2013 et 2014 avant de rentrer plus consistant professionnellement qu’à son départ.   

En 2017, il bénéficie de nouveau de la confiance de sa hiérarchie qui le relève aux fonctions de Directeur de l’Information pour la seconde fois. Toujours jovial et donnant l’envie de le suivre lorsque les caméras le proposent à tout le monde, personne n’a suspecté ce départ si rapide de ce jeune qui avait encore beaucoup à donner à la corporation et au pays.  Mais la mort a choisi la date du 28 novembre 2019 pour le prendre violemment.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE