Marrakech: Tombée de rideau sur la quatrième édition de Oasis Festival

Une édition qui a tenu ses promeses

0
748

La quatrième édition du Festival Oasis 2018 s’est voulue celle de toutes les promesses, tous les défis et tous les records. Du 14 au 16 septembre, les passionnés de la musique électronique dans tous ses états ont eu droit à un programme éclectique, soigné et concocté avec amour dans le cadre somptueux de l’hôtel Fellah à Marrakech.

Tenez-vous bien: Trois jours de fête, des heures de musiques au compteur, plus de 5000 festivaliers, 68 artistes de divers horizons.   Ce bilan confirme la bonne santé du Festival mais le place également comme l’un des rendez-vous mondiaux incontournables de la musique électronique.

Coloré, gai et varié, Oasis Festival a soufflé avec brio sa quatrième bougie du 14 au 16 septembre à Marrakech. Un anniversaire tout aussi chargé de symboles. A l’hôtel Fellah de la ville ocre, le public a vibré aux rythmes les plus savamment planants. Vitrine de toutes les facettes de la musique électronique, ce Festival se veut une plaque tournante du genre.
En trois ans seulement, l’événement s’est fait une place de choix parmi les grands rendez-vous internationaux de cette musique à découvrir et à distinguer ses différentes expressions alliant souffle, énergie, créativité et saveur.
Cette quatrième édition conforte le constat et place le Festival une fois de plus dans la cour des grands. Pour le public, le Festival offre une bonne occasion pour voir et entendre la musique électronique dans ses splendeurs. Pour les artistes, venus des quatre coins du monde et leur musique, il favorise la diffusion. Tandis que pour Marrakech, il permet non seulement de bénéficier des retombées positives et du potentiel touristique de cette ville, mais renforce ainsi son image.
Côté programmation, cette édition confirme la bonne santé du Festival. Il y a eu un bon nombre de prestations fiévreuses. Que d’éminents artistes y ont débarqué. Au total : 68 artistes de partout sans oublier la participation de leurs homologues marocains. Il s’agit entre autres de Bassam, Lasriz, Unes, Daox, Fassi, Kali G…
Parmi les têtes d’affiche du line-up de cette édition, on retient notamment la Star Carl Cox,  The Black Madonna,  Black Coffee, Virgile Abloh,   Peggy Gou, Sasha, Avalon Emerson, sans oublier Stephan Bodzin, Ben Klock, Dixon,  Derrick May, Actress B2B, Mount Kimbie, Boo Williams, La Fleur, Larry Heard AKA Mr. Fingers, Pandi, PaulaTemple et  Powder, entre autres grands noms de la scène électronique mondiale. En somme, les invités de la cité ocre ont eu droit à des prestations scéniques généreuses, époustouflantes, et à l’allure d’un voyage décoiffant dans le monde de la musique électronique universelle.
En marge de cette quatrième édition,  les organisateurs ont choisi de répondre à tous les goûts et toutes les tendances artistiques. Outre la musique où il y en avait pour tout le monde, cette édition a été marquée aussi par d’autres activités artistiques et culturelles. De l’art contemporain au design en passant par la  gastronomie, des sessions quotidiennes de yoga et de méditation.
Objectif : conférer à cette  expérience festivalière l’aspect de pleine détente. Le tout  dans un cadre offrant, aux pieds des montagnes de l’Atlas, un tableau des plus accueillants pour les 5000 festivaliers de 50 nationalités différentes, entre jardins tropicaux, palmiers, cactus et piscine.
C’est dire que la quatrième édition du désormais incontournable Oasis Festival a tenu toutes ses promesses, relevé tous les défis et battu tous les records.
Vivement le Oasis Festival 2019 pour davantage de surprises et de grands moments de musique, partage, détente et ambiance bon enfant!
A souligner que pour la quatrième année consécutive, le dispositif sécuritaire a été à la fois discret et extrêmement efficace et a pu permettre à l’ensemble des festivaliers de passer 3 jours de fêtes non stop sans déplorer le moindre incident.

LAISSER UN COMMENTAIRE