Marrakech et Agadir, destinations préférées des touristes depuis le début de l’année

3,4 millions de visiteurs ont séjourné au Maroc entre janvier et avril 2018, selon l’Observatoire du tourisme

0
845
Entre janvier et avril 2018, le volume des arrivées aux postes frontières a atteint 3,4 millions de touristes, correspondant à une progression de 12% par rapport à la même période en 2017, a indiqué l’Observatoire du tourisme.
En détail, le nombre des touristes étrangers (TES) ayant franchi les frontières marocaines a progressé de 19%, alors que celui des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a  enregistré une faible hausse de 1%.
Au cours de cette période, les principaux marchés émetteurs ont connu diverses évolutions en termes d’arrivées qui ont placé l’Italie en première position avec une progression de +18%, suivie de l’Allemagne avec +14% et de la France (11%). Le Royaume Uni et la Hollande partagent 10% chacun, relève l’Observatoire dans une note relative aux statistiques sur le tourisme marocain pour le mois d’avril 2018.
Cette hausse a aussi concerné l’Espagne et la Belgique qui ont connu respectivement un accroissement du nombre de touristes de 7% et 6%, selon la même source.
Dans sa note, rendue publique récemment, l’Observatoire a également relevé une évolution des nuitées dans les établissements d’hébergement touristique classés (EHTC), à fin avril 2018.
Selon les chiffres publiés, le nombre total de nuits enregistrées au sein des EHTC a connu une hausse de 10% par rapport à la même période de l’année précédente, soit +13% pour les touristes non-résidents et +4% pour les résidents.
D’après le tableau de bord du mois d’avril, les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré à eux seuls +61% des nuitées  à cette même date, avec respectivement une hausse de 13% et 8%.
L’Observatoire du tourisme  a également relevé de bonnes performances au niveau d’autres destinations du Royaume, à l’instar des villes de Fès, Tanger et Rabat qui ont connu respectivement des hausses à deux chiffres de 25%, 12% et 13 %. Signalons qu’au cours de la même période, la ville de Casablanca a enregistré une augmentation de 7% des nuitées au sein des établissements d’hébergement touristique classés.
En ce qui concerne les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc, elles auraient connu une progression de 18% au cours des quatre derniers mois de l’année. L’Observatoire les a évaluées à 21,1 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril, contre 17,9 milliards de dirhams (MMDH) en 2017.
A noter que les données émanant de la Direction générale de la sûreté nationale indiquent que le nombre de touristes enregistré courant avril dernier a augmenté de 4% par rapport au même mois de l’année écoulée (+8% pour les TES et -2% pour les MRE).
A l’exception des arrivées en provenance de l’Espagne et de l’Allemagne qui ont reculé respectivement de -7% et -9%, tous les autres marchés émetteurs ont enregistré des augmentations, à l’instar de la France (10%), l’Italie (8%), la Hollande (6%) et le Royaume-Unis (5%).
Au cours de ce même mois, les chiffres fournis par les professionnels de l’hébergement touristique ont fait apparaître une hausse de +5% du volume des nuitées dans les établissements classés.
Selon les statistiques couvrant ce mois, la ville de Fès a connu une forte progression de +12%, devant Rabat et Casablanca qui ont respectivement enregistré une progression de 10% et 9%.
S’agissant des chiffres relatifs aux recettes voyages du mois d’avril fournis par l’Office de change, ils ont été évalués à 5,9 milliards de dirhams. Ce qui représente une progression de l’ordre de 13% par rapport au même mois de l’année écoulée.
Comme indiqué sur son site Internet, l’Observatoire du tourisme collecte, traite et publie toute information utile sur le secteur du tourisme et ses différentes filières et produit des indicateurs et des données chiffrées. L’objectif étant de fournir une vue d’ensemble de l’activité touristique.
Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE