Marrakech accueille la première édition de la Tech 22/Hub Africa

0
137
Encourager les initiatives entrepreneuriales dans les domaines du clean tech, du digital, de l’innovation et de l’économie verte
La première édition de la Tech 22/Hub Africa, une compétition africaine promouvant les start-up, a été lancée récemment à Marrakech, en marge des travaux de la 22ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) qui se déroule dans la cité ocre.
Ce programme est organisé par « Hub Africa » (premier Salon des investisseurs et des entrepreneurs en Afrique) qui s’est fixé un défi : réunir, pour la première fois, les leaders d’opinion, les professionnels de l’économie verte et les start-up du continent en vue de répondre par des actions concrètes aux problèmes liés au développement durable.
Labellisée COP22, la Tech 22/Hub Africa c’est surtout une opportunité « inégalée de faire émerger les idées de start-up innovantes, les confronter à des avis d’experts et d’entrepreneurs, obtenir un avis des professionnels du secteur et d’accroître des opportunités d’accès aux financements », ont soutenu les organisateurs.
Organisé sous le parrainage du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, ce programme vise concrètement à « encourager les initiatives entrepreneuriales dans les domaines du clean tech, du digital, de l’innovation et de l’économie verte sur le continent », ont-ils expliqué.
Confiants quant à la réussite de cet événement, les organisateurs assurent  qu’il est un excellent accélérateur pour les start-up du continent, rappelant qu’il est dédié à toutes les personnes qui s’intéressent à la création d’entreprise et aux start-up dans les domaines du Cleantech, de l’IT et de la Green innovation.
« La Tech 22, c’est aussi une sélection de mentors de haut niveau et d’un jury qualifié dans l’économie et l’entrepreneuriat; un co-working Lab spécialement aménagé pour l’occasion ainsi que des sessions pitchs pour convaincre les investisseurs et obtenir des financements », ont poursuivi les organisateurs.
A noter que les meilleures start-up retenues à l’occasion de cette première édition présentent leurs projets au sein du showroom des démonstrateurs « My Green Africa » dans la zone innovation de la COP22 et que les trois meilleurs projets recevront des prix dans plusieurs catégories, souligne-t-on dans un communiqué.
La même source précise que les lauréats recevront leurs prix lors de la grande finale prévue le vendredi 18 novembre (date de clôture de la COP22). La cérémonie se déroulera à la salle plénière de la COP22, à partir de 9 heures.
Soulignons que plusieurs partenaires clés de l’écosystème de la Tech se sont associés à ce projet en vue de garantir la réussite de cette première édition.
Enfin, à en croire les organisateurs, ce premier rendez-vous devrait attirer plus de 5000 participants venant notamment d’Afrique du Sud, du Ghana, du Sénégal, de la Zambie, du Togo, du Kenya, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la Tunisie et de l’Algérie ainsi que du pays hôte, le Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE