Maroc Telecom poursuit sa dynamique de croissance

0
314
De bonnes réalisations pour le groupe de télécoms.

«Le groupe Maroc Telecom poursuit sa dynamique de croissance avec la hausse de ses revenus, notamment de la Data, et l’amélioration de ses marges grâce à l’optimisation des coûts», a déclaré le président du Directoire, Abdeslam Ahizoune, à l’occasion de la publication des résultats consolidés de l’opérateur télécoms au 30 septembre 2019.

Au terme des neuf premiers mois de l’année, les résultats consolidés du groupe de télécommunications ont été marqués par des réalisations globalement positives, avec des hausses au niveau du parc global du Groupe, de ses revenus, de l’EBITDA consolidé, du résultat net ajusté part et du CFFO ajusté.

« Ces résultats confortent le Groupe dans l’atteinte de ses objectifs annuels et confirment la rentabilité et la pertinence de son modèle économique », a indiqué le patron du leader des télécommunications au Maroc.

Maroc Telecom, dont la base clients a atteint 68 millions au 30 septembre 2019, une progression de 10,6% à base comparable, a réalisé un chiffre d’affaires de 27.308 millions de dirhams, en hausse de 0,6% (+0,9% à base comparable). Et ce grâce à l’amélioration du chiffre d’affaires au Maroc qui a progressé de +1,3%.

Au terme des neuf premiers mois de l’année, le résultat net ajusté part du Groupe s’est élevé à 4.647 millions de dirhams contre 4611 millions de dirhams à la même période de l’année 2018. Il a ainsi progressé de 1,3% à base comparable en raison principalement de l’amélioration des activités au Maroc, souligne le Groupe dans un communiqué.

La baisse des OPEX et l’amélioration du taux de marge brute ont permis au résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe d’atteindre «14.398 millions de dirhams, à fin septembre 2019, en hausse de 6,9% (+4,9% à base comparable)», a fait savoir l’opérateur notant que le taux de marge d’EBITDA atteint le niveau élevé de 52,7% (+1,9 pt à base comparable).

Du côté du résultat opérationnel ajusté du groupe (EBITA), il ressort qu’il a progressé de 6,2% par rapport à la même période de 2018 (+6,3% à base comparable) pour atteindre 8.989 millions de dirhams.

L’opérateur attribue cette hausse principalement à celle de l’EBITDA ajoutant que la marge d’exploitation ajustée s’est améliorée de 1,7 pt pour atteindre 32,9%.

En ce qui concerne les investissements hors fréquences et licences, les résultats font état d’une baisse de 21,4% (-20,5% à base comparable). Ils représentent 12,0% du chiffre d’affaires du groupe.

Grâce à la hausse à la fois de l’EBITDA et l’optimisation des investissements, le Groupe Maroc Telecom a enregistré une hausse de 23,4% (+18,0% à base comparable) de ses flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés qui se sont établis à 9 166 millions de dirhams.

Précisons que les activités de l’opérateur au Maroc ont généré un chiffre d’affaires de 16.312 millions de dirhams, en hausse de 1,3%, grâce à l’essor continu de la Data Mobile. De son côté, l’EBITDA a atteint 9.345 millions de dirhams, en hausse de 9,2% (+7,3% à base comparable), grâce essentiellement à la baisse des coûts opérationnels; alors que le résultat opérationnel (EBITA) ajusté s’est élevé à 6.377 millions de dirhams, en croissance de 11,0%, (+10,6% à base comparable).

Pour leur part, les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés au Maroc ont enregistré une hausse de 14,1% (à base comparable) atteignant 6.424 millions de dirhams.

A l’international, «les activités du Groupe continuent de faire preuve d’une bonne résilience et enregistrent un chiffre d’affaires de 11.993 millions de dirhams sur les neuf premiers mois de l’année, en léger repli de 0,7% à base comparable», a relevé Maroc Telecom dans son communiqué.

Ainsi, en dépit de la pression concurrentielle et réglementaire, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) est ressorti à 5.052 millions de dirhams, en croissance de 0,7% à base comparable tandis que le taux de marge a atteint 42,1%, en hausse de 0,6 pt à base comparable ; le résultat opérationnel (EBITA) ajusté a connu une baisse de 3,9% (-2,7% à base comparable) pour se situer à 2.612 millions de dirhams ; les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés des activités à l’international se sont améliorés de 41,4% (+28,6% à base comparable) pour atteindre 2 742 millions de dirhams.

Des faits marquants des trois premiers trimestres de l’année, il est à retenir la signature de la sixième convention entre le gouvernement et Maroc Telecom, aux termes de laquelle le groupe s’est engagé à réaliser sur les trois prochaines années (2019-2021) un programme d’investissements de 10 milliards de dirhams.

A cela s’ajoute un autre fait : l’intégration de la filiale Tigo Tchad au périmètre de consolidation des comptes du Groupe à partir du 1er juillet de l’année en cours.

S’agissant des perspectives 2019, l’opérateur télécoms promet de les maintenir, à périmètre et change constants et hors impact IFRS 16: chiffre d’affaires stable,  EBITDA stable et CAPEX d’environ 15% du chiffre d’affaires, hors fréquences et licences.

«Opérateur de référence sur l’ensemble de ses marchés, Maroc Telecom continue d’accompagner les changements induits par la transformation digitale en déployant les infrastructures et en étoffant ses offres pour rendre l’innovation technologique accessible au plus grand nombre», a assuré Abdeslam Ahizoune dont le groupe devrait assurément terminer l’année sur une bonne note.

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE