Maroc: reprise du secteur touristique au quatrième trimestre 2016

0
143

Le flux des arrivées s’est renforcé de 3,9% en 2016, selon la DEPF

Les activités tertiaires ont sauvegardé leur dynamisme positif au cours de l’année 2016, contribuant favorablement à la croissance économique nationale, a relevé la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Economie et des Finances. C’est notamment vrai pour le secteur touristique dont la reprise des indicateurs, observée au cours du troisième trimestre 2016, s’est poursuivie au quatrième trimestre de la même année, a noté la DEPF. Selon les observations de la DEPF, « le flux des arrivées touristiques à la destination marocaine s’est renforcé de 3,9%, sur une année, durant les deux premiers mois du quatrième trimestre 2016, en consolidation d’une hausse de 3,5% au troisième trimestre de la même année, conforté par le bon comportement tant des arrivées des touristes étrangers (+4,1%) que des MRE (+3,5%) ». Dans sa dernière publication datée de ce mois et intitulée « Note de conjoncture», la DEPF a indiqué que « le nombre des arrivées touristiques a augmenté de 0,8% à fin novembre 2016, après un retrait de 2,6% à fin juin 2016 et de 0,9% un an auparavant, ré- sultant d’une amélioration des arrivées des MRE de 3,8% et de la décélération notable du rythme baissier des arrivées des touristes étrangers, en retrait de 2,2%, après un recul de 5,3% à fin novembre 2015 ». Selon la répartition par marché émetteur, « cette évolution s’est nourrie d’une hausse des arrivées en provenance de l’Espagne (1,7%), des Etats-Unis (6,9%), de la Hollande de 2,3% et de la Belgique (1,3%), atténuée, toutefois, par une baisse des arrivées des touristes français (1,9%), anglais (7,3%), allemands (2,8%) et italiens (0,7%) », a expliqué la DEPF précisant qu’en dehors des marchés précités, le volume des arrivées s’est renforcé de 8,3%. Poursuivant son analyse, la DEPF a noté une amélioration du nombre des nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés. En effet, celui-ci aurait accru de 8,6% au cours des deux premiers mois du quatrième trimestre 2016. Ce, « après un affermissement de 11,6% au troisième trimestre 2016, chiffre porté par la hausse du volume des nuitées réalisées par les non-résidents de 9,4%, après +6,5% et de celui des résidents de 6,6%, après +20% », a-t-elle souligné. Ainsi, « au terme des onze premiers mois de 2016, le volume des nuitées réalisées s’est soldé par une amélioration de 3,3%, après un retrait de 6,5% un an plus tôt et une hausse de 3,8% à fin novembre 2014 », a-t-elle conclu de même source. A noter que du côté des recettes touristiques, la Direction des études et des prévisions financières a relevé que celles-ci ont clôturé l’année 2016 sur une bonne note. Elles ont enregistré une hausse de 3,4% après 3,1% à fin 2015, pour se situer à plus de 63,2 milliards de dirhams après près de 61,2 milliards à fin 2015, a-t-elle indiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE