Maroc: Production record d’olives

Lancement officiel de la campagne agricole 2018-2019 à partir de la commune Tameslouht

0
357

C’est à partir de la commune Tameslouht (province d’Al Haouz) que le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts a choisi de lancer officiellement la campagne agricole 2018-2019.

Pour accompagner et garantir la réussite de la nouvelle campagne agricole, rappelons que le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts a entrepris plusieurs incitations et mesures dont certaines ont été relevées lors de cette cérémonie.

A ce propos, le ministre a fait savoir que son département a consacré 2,2 millions de quintaux de semences sélectionnées avec des prix de vente incitatifs et subventionnés alors que le ministère garantira l’approvisionnement du marché d’engrais avec 680.000 tonnes tout en mettant en œuvre les acquis et les résultats de la Carte du sol relative à la rationalisation de l’utilisation des engrais, rapporte la MAP.

Dans son intervention, il a aussi indiqué que le taux de remplissage des barrages agricoles a atteint actuellement 56% et que son département a programmé 557.000 ha d’irrigation dans les grands périmètres.

Dans le but toujours de soutenir la nouvelle campagne, le ministère a également assuré que l’exécution du PNEEI se poursuivra à travers notamment l’équipement des domaines agricoles du système d’irrigation localisée sur une superficie additionnelle de 50.000 ha. Ce qui, a-t-il affirmé, permettra d’atteindre 610.000 ha.

Autres actions soulignées lors de cette cérémonie, le parachèvement des travaux de modernisation du réseau d’irrigation pour la conversion collective en irrigation localisée sur 65.000 ha (soit 55% du programme global) et la réglementation des rations en eau pour sauver les arbres fruitiers et les cultures durables dans les périmètres de Souss-Massa et Doukkala, souligne la même source.

Outre la poursuite des opérations de protection sanitaire des végétaux et des animaux et l’accompagnement et l’encadrement des agriculteurs dans les différentes chaînes de production, le ministère a également souligné les mesures financières et réglementaires prises par le Crédit agricole du Maroc pour répondre aux demandes de financement de la campagne agricole dans les meilleures conditions.

Soulignons qu’en marge du lancement de la campagne agricole, Aziz Akkhanouch a également visité le centre régional SONACOS de la préfecture de Marrakech.

L’occasion de se rendre compte des disponibilités en semences, d’apprécier le déroulement de « l’opération de traitement des semences supervisée par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ainsi que l’acte d’approvisionnement des points de vente (par camion) et des agriculteurs (guichet ouvert sur place) en semences », relève la MAP indiquant que le ministre a également visité un projet pilier I olivier (société SODEOM, Groupe Aicha) dans la commune de Saâda (préfecture de Marrakech) fruit d’un partenariat public-privé.

A noter que cette année, le ministère s’attend à une production record des olives (cultivé sur 957.000 ha) qui devrait atteindre 2 millions de tonnes. Ce qui représente une hausse de 22,3% comparativement avec la campagne précédente.

Selon le ministre, la production des viandes a connu aussi une amélioration selon les proportions suivantes : 7% pour les viandes rouges (590.000 tonnes), 2% pour le lait (2,55 milliards de litres), le miel (6.100 tonnes), 13% pour les viandes blanches (690.000 tonnes), 29% pour les œufs (6,3 milliards d’unités) comparativement avec la campagne agricole précédente.

S’agissant des exportations des produits agricoles, il a indiqué que celles-ci ont enregistré une hausse de 3%, soit une évolution de 5% pour les primeurs, 4% pour les exportations des agrumes et 2% pour les tomates.

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE