Le Maroc présent en force au Salon mondial de l’alimentation à Cologne

Le Royaume dévoile la diversité de son offre dans le secteur de l’agroalimentaire

0
461

Plus d’une centaine de pays dont le Maroc prennent part à la 34ème édition du Salon mondial de l’alimentation et de l’agroalimentaire (ANUGA 2017) qui ouvre ses portes aujourd’hui, samedi 7, à Cologne en Allemagne. 
La participation du Maroc à cet évènement, considéré comme l’un des plus grands rendez-vous de l’industrie agroalimentaire en Europe et dans le monde, est organisée par l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE), sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, et des Eaux et Forêts.
Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des stratégies  sectorielles pour l’agriculture «Plan Maroc Vert», notamment dans son volet de développement des exportations agricoles, ainsi que dans le secteur halieutique, en l’occurrence le plan «Halieutis», a indiqué  l’EACCE dans un communiqué.
A travers cette participation, «le Maroc  s’offre une  grande  opportunité pour promouvoir la qualité et  la diversité des  produits marocains, étant donné l’importance de ce salon pour le commerce international des produits alimentaires », a souligné le document
Le Salon ANUGA «vise ainsi à promouvoir l’origine Maroc et à communiquer sur les produits et leurs avantages concurrentiels, afin de renforcer leur positionnement sur le marché international, et particulièrement sur le marché européen», a ajouté la même source notant que près de 80 sociétés nationales présidées par l’EACCE dévoileront, à cette occasion, la diversité de l’offre marocaine dans le secteur de l’agroalimentaire.
A noter que les entreprises marocaines, qui exposent dans trois pavillons d’une superficie totale de 1177 m², mettent en avant la qualité et la diversité des  produits marocains qui jouissent aujourd’hui d’une grande renommée à l’international.
Il s’agit en l’occurrence de produits tels que les huiles d’olive et de table, les olives et câpres, les couscous  et pates, la conserve de poisson, les thés, les jus, la biscuiterie et chocolaterie, les herbes aromatiques, les sauces et condiments, les fruits et légumes surgelés, le poisson surgelé.
Il est à signaler qu’une animation culinaire est programmée durant toute la durée du salon en vue de drainer un maximum de visiteurs au pavillon marocain.
L’organisation, du côté marocain, a prévu de présenter des plats traditionnels à base des produits exposés mettant en valeur la richesse et la diversité de la gastronomie marocaine.
Soulignons que le Salon ANUGA attire près de 7.200 exposants venus de plus de 100 pays et draine environ 160.000 visiteurs professionnels. C’est dire qu’il constitue véritablement une belle opportunité pour communiquer sur le potentiel productif marocain et élaborer des contacts avec des professionnels provenant du monde entier.
Pour rappel, l’EACCE est un organisme public au service du secteur des produits agroalimentaires destinés à l’exportation dont l’intervention couvre les filières des fruits et légumes frais, des produits végétaux transformés et des produits de la pêche.
L’organisme, créé en 1986, assure, entre autres missions, le contrôle technique des produits alimentaires agricoles et maritimes marocains destinés à l’exportation; l’animation des comités sectoriels spécialisés de coordination des exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes marocains; la promotion des  produits alimentaires agricoles  et maritimes marocains  sur les marchés extérieurs; la réalisation d’une veille stratégique opérationnelle sur les marchés d’exportation des produits alimentaires agricoles et maritimes marocains ainsi que l’accompagnement des exportations des petites entreprises pour la qualification et la valorisation des produits destinés à l’exportation.

LAISSER UN COMMENTAIRE