Le Maroc premier fournisseur de l’Espagne en fruits et légumes

Les exportations du Royaume à destination de son voisin ibérique se chiffrent à 404 millions d'euros, soit une hausse de 23%

0
387
Le Maroc demeure un fournisseur important de fruits et légumes de l’Espagne et continue à gagner des parts importantes de marché, si l’on en croit la Fédération espagnole des associations de producteurs et exportateurs de fruits (FEPEX). 
Selon cette importante organisation privée, qui regroupe 30 associations régionales et provinciales comptabilisant elles-mêmes plus de 1500 entreprises agricoles et commerciales, les exportations marocaines à destination du voisin ibérique se sont chiffrées à 404 millions d’euros (environ plus de 4 milliards de dirhams) au titre du premier semestre de l’année 2017.
D’après les données statistiques rendues publiques récemment par la FEPEX, les exportations marocaines de fruits et légumes vers l’Espagne ont connu une nette progression de 33% au cours  de cette période.
Ainsi, il ressort des chiffres de la fédération espagnole que le Royaume arrive en tête des pays exportateurs de fruits et légumes vers l’Espagne, juste devant le Brésil qui a enregistré un bond  de 22% comptabilisant 55 millions d’euros.
Avec une progression de 18%, le Costa Rica arrive en troisième position des pays fournisseurs de fruits et légumes en  totalisant 78 millions d’euros.
Globalement, les importations espagnoles de fruits et légumes en provenance des pays tiers ont progressé de 13% au premier semestre de l’année, a relevé l’organisation dans un communiqué.
La même source ajoute que la valeur des importations espagnoles de produits frais s’est élevée à 859 millions d’euros durant cette même période. Ce qui équivaut à 63,45% des importations sur un total de 1 354 millions d’euros par rapport à la même période de l’année 2016.
En ce qui concerne les importations de fruits et légumes en provenance des pays de l’Union européenne (UE), la FEPEX a indiqué de même source qu’elles se sont établies à 489 millions d’euros, ce qui représente une progression de 8% seulement.
S’agissant toujours de l’UE, la fédération espagnole a également relevé que la France a totalisé 187 millions d’euros (+ 13%), suivie de l’Italie et du Portugal qui ont respectivement enregistré 81 millions d’euros (+ 12%) et 62 millions d’euros (+ 15%). Selon les chiffres analysés, les Pays-Bas se sont situés un peu plus en bas du tableau et ont reculé avec 67 millions d’euros, soit -8%.
Plus généralement, la FEPEX a fait observer une forte croissance au niveau des légumes et des fruits. En ce qui concerne les légumes, elle a noté une nette amélioration des importations de tomates et des pommes de terre qui ont totalisé respectivement quelque 48 millions d’euros (+ 26%) et 159 millions d’euros (+ 18%).
La tendance était la même en ce qui concerne les fruits puisque ceux-ci ont  également enregistré une forte croissance. C’est notamment le cas des produits tels que cranberry, framboise, kiwi, mangue, melon, pastèque, entre autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE