Maroc: Perspectives positives pour la campagne agricole

L’évolution du couvert végétal des parcours affiche un bon niveau, selon la DEPF

0
666

Les perspectives pour la campagne agricole 2017/2018 s’annoncent positives, si l’on en croit les dernières observations de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) indiquant que le bon comportement des activités primaires affiché en 2017 devrait se poursuivre cette année. 
Commentant les premiers signes de l’économie nationale captés début 2018  dont ceux du secteur agricole, la DEPF a indiqué que l’évolution du couvert végétal des parcours affiche actuellement un bon niveau.
Selon ce département relevant du ministère de l’Economie et des Finances, « l’état de développement de la biomasse végétale est également prometteur, laissant présager une production fourragère satisfaisante pour la couverture des besoins du cheptel national ».
Autre signe encourageant, les cultures d’automne ont connu une importante dynamique, a fait observer la Direction dans sa note de conjoncture datant de  février dernier (N°252)  et rendue publique au cours du même mois.
En effet, « sur une surface de sol travaillée de 4,93 millions d’hectares, la superficie emblavée totalise 4,68 millions d’hectares (dont 10% en irrigué), dominés par les céréales (à hauteur de 88%), suivies des fourrages (8%) et des légumineuses (4%) », a relevé la DEPF.
En ce qui concerne les cultures sucrières, le département a indiqué que la superficie semée est d’environ 48.300 hectares pour la betterave à sucre et de 12.409 hectares pour la canne à sucre, alors que les ventes de semences certifiées ont porté sur 840.000 quintaux.
Dans sa note, la DEPF a aussi indiqué que la campagne d’exportation se poursuit dans de bonnes conditions, faisant observer que les exportations de primeurs ont atteint un volume de 361.000 tonnes au 16 janvier 2018. Ce qui correspond à une progression de 5% par rapport à la campagne précédente.
Poursuivant son analyse, le département a également noté que « les exportations de la tomate représentent près de 63% des exportations globales en produits maraîchers, avec un volume de près de 227.000 tonnes, en hausse de 5% ».
Quant aux exportations des agrumes, la DEPF a indiqué que celles-ci totalisent 329.000 tonnes, maintenant ainsi leur niveau de la campagne précédente.
Comme cela a été souligné dans le même document, le Maroc a connu récemment des précipitations généralisées sur l’ensemble du territoire national, augurant de perspectives favorables pour la campagne agricole 2017/2018.
Se référant aux dernières données publiées par le Département de l’agriculture, la Direction des études et des prévisions financières a expliqué que le cumul pluviométrique moyen national a atteint 132,7 mm au 16 janvier 2018. Soit une baisse de 25% par rapport à une campagne moyenne contre un déficit de 61% lors du démarrage de la période des semis.
Ainsi, la Direction a précisé que le taux de remplissage des barrages à usage agricole s’est élevé à 35% à 4,62 milliards de mètres cubes. Et d’ajouter que « la fonte des neiges, ainsi que les écoulements devraient contribuer à accroître le niveau de remplissage des barrages nationaux et à reconstituer les nappes phréatiques ».
Enfin, de même source, la DEPF a noté que le taux de remplissage des principaux barrages nationaux a atteint 40,5% au 16 février 2018. Soit un peu plus de 38%, taux enregistré il y a un mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE