Maroc: L’Indice des prix à la production repart à la baisse après deux mois de hausse consécutive

L’Indice des prix à la production des industries manufacturières a enregistré une baisse de 0,2% en avril dernier

0
310

L’Indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» est reparti à la baisse après deux mois consécutifs de hausse, selon les derniers chiffres émanant du Haut-commissariat au plan (HCP).

Dans une note d’information relative à l’Indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière du mois d’avril 2019, l’institution publique a indiqué que l’Indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une baisse de 0,2% au cours du mois d’avril 2019 par rapport au mois de mars 2019.

A en croire le HCP, ce recul résulte de la baisse des prix des «Industries alimentaires» de 0,4%, de l’«Industrie d’habillement» (1,2%), de la «Fabrication de textiles» (1,8%), de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» (0,4%) et du «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» (0,7%). 

Dans sa note, le Haut-commissariat a attribué également cette baisse à la hausse enregistrée dans la «Fabrication de boissons» de 0,5%, la «Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques» (0,3%) et la «Fabrication d’équipements électriques» (0,1%).

Pour rappel, l’Indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» s’est distingué par des hausses de l’ordre de 0,3% au cours des deux précédents mois.

En mars dernier, le HCP avait attribué la hausse de l’IPPIEM à celle des prix des «Industries alimentaires» (0,7%), de la «Métallurgie» (0,8%), de l’«Industrie du papier et du carton» (2,0%) et du «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» et de la «Fabrication de machines et équipements» (0,2%).

Selon ses analyses, cette augmentation était également due à la baisse enregistrée dans la  «Fabrication de produits métalliques, à l’exclusion des machines et des équipements» et la «Fabrication d’équipements électriques» (0,4%) et dans la «Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques» (0,2%).

Quant à la hausse de l’IPPIEM constatée au cours du mois de février, elle avait été attribuée à la progression de la hausse des prix de l’«Industrie chimique» (2,4%), de la «Métallurgie» (0,7%), de l’«Industrie du papier et du carton» (0,6%), de l’«Industrie d’habillement» (0,5%) et du «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» (1,2%).

Dans sa note d’information relative à cette période, le Haut-commissariat avait ajouté que cette hausse émanait également de la baisse enregistrée dans les «Industries alimentaires» de 0,7%, de la «Fabrication d’équipements électriques»  (0,8%) et de la «Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique» et de la «Fabrication de produits métalliques, à l’exclusion des machines et des équipements» (0,3%).

Soulignons qu’au cours du mois d’avril, il apparaît que les indices des prix à la production des secteurs des «Industries extractives», de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution d’eau» ont connu une stagnation.

Si les indices des prix à la production des secteurs de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution d’eau» ont connu une stagnation en mars, celui des prix à la production du secteur des «Industries extractives» avait connu en revanche une hausse de 0,3% au cours du même mois.

Signalons enfin que la baisse de l’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» est la deuxième enregistré depuis le début de l’année.

En effet, la première baisse (0,4%) avait été observée en janvier 2019. Dans une note diffusée à cette date, le HCP avait justifié la baisse au recul des prix des «Industries alimentaires» (0,8%), de la «Métallurgie» (2,9%), de l’«Industrie d’habillement» (0,7%), du «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» (0,4%) et de la «Fabrication d’autres machines et équipements» (0,5%).

Selon l’institution publique, cette baisse était aussi due à la hausse enregistrée dans l’«Industrie du papier et du carton» (1,5%), de la «Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques» (0,1%) et des «Autres industries manufacturières» (0,6%).

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE