Maroc: Légère hausse des prix à la production du secteur des industries manufacturières

Hausse de 0,1% au cours du mois d’octobre

0
425

L’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» renoue avec la hausse, après la baisse enregistrée au cours du mois de septembre dernier.

Selon des chiffres publiés récemment par le Haut-commissariat au plan (HCP), l’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une hausse de 0,1% au cours du mois d’octobre 2018 par rapport au mois de septembre.

L’indice a connu une augmentation en raison de la hausse des prix de la «Métallurgie» et de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» qui ont progressé respectivement de 1,2% et 1,1%, explique le Haut-commissariat.

Dans sa note d’information relative à l’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) du mois d’octobre 2018, l’organisme public attribue également cette hausse à l’augmentation des prix de l’«Industrie d’habillement» (0,6%), de l’«Industrie du papier et du carton» (0,7%) et du «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» (0,3%).

A en croire le Haut-commissariat, la hausse constatée durant ce mois résulte également de la baisse enregistrée dans les «Industries alimentaires» de 0,5%, la «Fabrication d’équipements électriques» de 0,1% et les «Autres industries manufacturés» de 0,2%.

Rappelons qu’au cours du mois de septembre dernier, l’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» avait enregistré une baisse de 0,2% par rapport au mois d’août.

Cette baisse résultait de la baisse des prix des «Industries alimentaires» de 0,4%, de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» et de la «Fabrication de textiles» de 0,6%, de la «Fabrication d’équipements électriques» de 0,8% et de l’«Industrie d’habillement» de 0,1%, avait indiqué le Haut-commissariat.

Dans une note publiée à cette date, le HCP ajoutait que le recul de cet indice était aussi dû à la hausse enregistrée dans l’«Industrie automobile» et la «Métallurgie» de 0,1% et dans le «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» de 0,3%.

A noter aussi que l’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» connaît une évolution en dents de scie depuis le début de l’année.

En effet, après les hausses enregistrées durant les trois premiers mois de l’année, janvier (0,1%), février (1,3%) et mars (0,1%), cet indice n’a cessé de jouer au yoyo. Il a, en effet, enregistré des baisses en avril (0,2%) et juillet (0,1%) et des hausses en mai (0,1%), juin (1,6%) et août (0,3%) de cette même année.

A souligner que la précédente hausse, celle du mois d’août, s’expliquait par l’augmentation des prix de l’«Industrie chimique» de 0,1%, de l’«Industrie d’habillement» (0,3%), de la «Fabrication de produits métalliques, à l’exclusion des machines et des équipements» (0,6%), de la «Fabrication d’équipements électriques» (0,3%) et de la «Fabrication de meubles» (1,2%).

Cette hausse résultait également de la baisse enregistrée dans les « Industries alimentaires » et la «Métallurgie» de 0,1%, de la «Fabrication de boissons» (0,6%) et de la «Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique» (0,8%).

En ce qui concerne le mois d’octobre, la note du Haut-commissariat relève, par ailleurs, que les indices des prix à la production des secteurs des «Industries extractives», de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution d’eau» ont connu une stagnation au cours du mois d’octobre 2018.

Un mois plus tôt, en septembre, les indices des prix à la production des secteurs des «Industries extractives», de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution d’eau» avaient connu une stagnation au cours du mois de septembre 2018.

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE