Maroc: Internet mobile poursuit sa croissance à deux chiffres

Plus de 21 millions d’abonnés à fin septembre

0
433

L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a publié récemment les indicateurs clés des tableaux de bord du secteur des télécommunications au titre du troisième trimestre 2017. 
Il en ressort qu’au terme de cette période, le parc des abonnés Internet a affiché un taux de croissance annuelle de 33,34% pour s’établir à 22,56 millions.
Selon les données statistiques rendues publiques par l’ANRT, le taux de pénétration a été de 64,74% au cours de la même période.
« La croissance de ce segment est principalement portée par le parc Internet mobile, qui a enregistré une progression annuelle de 35,17% à fin septembre 2017 en s’établissant à 21,24 millions d’abonnés », a indiqué l’établissement public chargé de la régulation et de la réglementation du secteur des télécommunications.
Bien qu’elle ne soit pas entièrement conjoncturelle (en raison de la période estivale), l’ANRT a indiqué cette évolution met en évidence l’importance grandissante de l’accès à Internet et sa démocratisation progressive.
Dans un communiqué, le régulateur des télécoms a également noté que le parc 4G a enregistré une hausse de 38% sur un trimestre en s’établissant à près de 6,46 millions. Tout comme le parc ADSL  dont la croissance trimestrielle a réalisé un bond de près de 0,45%.
La croissance a été aussi au rendez-vous du côté du parc de la téléphonie mobile qui a enregistré une progression annuelle de 2,1%, en s’établissant à 44,25 millions d’abonnés au terme du troisième trimestre 2017. Le taux de pénétration a été de 127% durant la même période.
«Cette tendance est essentiellement liée à la période estivale durant laquelle de nombreuses opérations d’acquisition/souscriptions sont lancées par les opérateurs», a expliqué l’ANRT.
Selon le mode de facturation, la répartition du parc mobile a fait ressortir une croissance annuelle de 10,4% du parc post payé qui a atteint 3,2 millions d’abonnés, a relevé la même source soulignant qu’avec  une croissance de 1,5%, le parc prépayé a atteint 41,05 millions abonnés.
En ce qui concerne le parc fixe (y compris la mobilité restreinte), le régulateur a noté une baisse annuelle de 3,67%. Ce segment s’est établi à 2,04 millions, avec un taux de pénétration de 5,87% à fin septembre 2017.
Avec une progression annuelle de 6,22%, le parc de noms de domaine «.ma» a totalisé 66.208 noms de domaine à fin septembre 2017.
A noter que le prix des communications mobiles, mesuré par le revenu moyen par minute (ARPM), s’est stabilisé à 0,23DHHT/min à fin septembre 2017.
Selon l’ANRT, le revenu moyen par client Internet est passé de 24 DHHT/mois à fin septembre 2016 à 25DHHT/mois à fin septembre 2017. «En ce qui concerne l’Internet mobile (Data Only et Voix+Data), il atteint 20 DHHT/mois/client à fin septembre 2017 (contre 18 DHHT/mois/client un an auparavant), bénéficiant de la dynamique de ce segment », a-t-elle précisé.
En raison de la baisse des trafics dans les réseaux fixes, l’agence a noté que l’ARPM au niveau du segment fixe a affiché une hausse de 4%, passant de 0,98 DHHT/min à fin septembre 2016 à 1,02 DHHT au 30 septembre 2017.
Quant aux usages, elle a relevé que «l’usage moyen sortant mensuel par abonné mobile a reculé de 3% entre fin septembre 2016 et fin septembre 2017», précisant toutefois qu’il a enregistré une hausse sur un trimestre.
«Pour le prépayé, l’usage moyen a atteint 76 min/mois à fin septembre 2017. Pour le mobile postpayé, il est passé de 621 min/mois à fin septembre 2016 à 551 min/mois à fin septembre 2017, en raison des baisses des trafics», a fait savoir la même source.
Enfin, l’usage moyen sortant mensuel par abonné pour le segment fixe est passé de 121 à 114 minutes par client et par mois entre fin septembre 2016 et fin septembre 2017, a conclu l’ANRT.

LAISSER UN COMMENTAIRE