Maroc: Hausse de l’IPIEM hors raffinage de pétrole

L’indice de la production des industries manufacturières a progressé de 2,3%, selon le HCP

0
374
Haut-commissariat au plan (HCP).
Le secteur des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a affiché des signes positifs au cours du premier trimestre de l’année 2017, a récemment fait savoir le Haut-commissariat au plan (HCP). 
L’indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a enregistré une hausse de 2,3% au cours du premier trimestre 2017 par rapport à la même période de 2016, a indiqué le HCP dans une note d’information relative à l’indice de la production industrielle, énergétique et minière (IPIEM) du premier trimestre 2017.
« Cette évolution résulte notamment de la hausse de l’indice de la production des «industries chimiques» de 10,6%, de celui des  «articles d’habillement et fourrures» de 7,9%, de celui de l’«industrie automobile» de 12,3%, de celui des «industries alimentaires» de 0,6% et de celui des «autres matériels de transport » de 12,4% », a expliqué l’institution que dirige Ahmed Lahlimi Alami.
Rappelons qu’au premier trimestre de l’année 2016, l’IPIEM (hors raffinage de pétrole) avait enregistré une hausse de 2,1% par rapport à la même période de 2015 due notamment à la hausse de la production des «industries alimentaires» de 4,8%, de celle des «industries chimiques» de 2,3%, de celle de l’«industrie automobile» de 22,5%, de celle des  «articles d’habillement et fourrures» de 3,4% et de celle des «autres produits minéraux non métalliques» de 1,5% avec une augmentation de l’indice de la production du ciment de 5,9%.
A propos des données statistiques relatives à l’IPIEM des trois premiers mois de l’année en cours, il ressort que l’indice de la production des «autres produits minéraux non métalliques» a connu une baisse de 4,0%.
Selon l’organisme public chargé de la production, de l’analyse et de la publication des statistiques officielles au Maroc, il a été aussi relevé une diminution de l’indice de la production du ciment de 4,8%, de celui des «produits métalliques» de 14,0%, de celui des «machines et appareils électriques » de 3,8%, de celui des « meubles et industries diverses » de 2,8% ainsi que de celui des « cuirs, articles de voyage et chaussures » de 1,5%.
Les analystes du Haut-commissariat ont, par ailleurs, relevé que l’indice de la production minière a enregistré une hausse de 6,5%. L’augmentation de l’indice de la production des « produits divers des industries extractives » de 6,9% et de celui des « minerais métalliques » de 2,6% expliquent essentiellement cette évolution, selon ces derniers.
Soulignons qu’un an plus tôt, ce même indice avait enregistré une hausse de 9,4%, résultant de l’augmentation de l’indice de la production des « produits divers des industries extractives » de 9,7% et de celui des « minerais métalliques » de 1,9%.
Notons que l’indice de la production de l’énergie électrique a enregistré, de son côté, une baisse de 2,2%, contre une hausse de 2,1% enregistrée l’année dernière sur la même période.
A signaler que l’IPIEM (hors raffinage de pétrole) du quatrième trimestre 2016  a affiché une hausse de 1,8% par rapport à la même période de l’année précédente. Le HCP a attribué cette progression à la hausse de l’indice de la production des «industries chimiques» de 5,8%, de celui des «articles d’habillement et fourrures» de 9,1%, de celui des «industries alimentaires» de 1,7%, de celui de l’«industrie automobile» de 11,4%, de celui des « machines et appareils électriques » de 2,7%, de celui des « autres matériels de transport » de 11,9% et de celui des « machines et équipements » de 7,8%.

LAISSER UN COMMENTAIRE