Maroc: coup d’envoi à Larache du Festival national des petits fruits rouges

0
335

Le Festival national des petits fruits rouges, qui se tient du 16 et 19 mars, à Larache a été inauguré hier, vendredi 17, en présence du ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime et de M. Mustapha Nouhi gouverneur de la province de Larache.

« Valorisation des petits fruits rouges dans le cadre du Plan Maroc Vert, levier de développement agricole ». Tel est thème de cette édition organisée sous l’égide du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, la Province de Larache, la Chambre d’Agriculture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le Conseil provincial, la Municipalité de Larache et les professionnels de la filière des petits fruits rouges du bassin du Loukkos.

L’organisation de ce festival traduit la dynamique insufflée par le Plan Maroc Vert pour la promotion et le développement de la filière des petits fruits rouges au Maroc, soulignent les organisateurs.

En effet, peut-on lire dans un document, « un contrat programme primeur sa été conclu en 2009 entre l’Etat et les Associations professionnelles concernées visant à l’horizon 2020 d’atteindre pour les fruits rouges, une superficie de 8.900 Ha et une production de 360.000 T par an, dont 80.000 T destinées à l’exportation ».

Selon cette même source, les objectifs du contrat programme ont ainsi été dépassés. La filière a connu une très grande évolution lors des dernières années. Il faut dire qu’au cours de la campagne 2015-2016, la superficie de fruits rouges a dépassé 8.900 ha et la production a totalisé 268.000 Tonnes dont plus que la moitié est concentrée au niveau du périmètre du Loukkos.

Notons que l’encadrement de cette filière est assuré par deux associations professionnelles membres de la FIFEL : l’Association Marocaine des Conditionneurs Exportateurs de Fraise (AMCEF) et l’Association marocaine de production des fruits rouges (AMPFR) qui veillent à la mise à niveau des entreprises agricoles, la diffusion des informations sur le marché, l’amélioration du niveau technique et organisationnel des entreprises agricoles et la participation à la formation des agriculteurs et des agro-industriels.

Pour rappel, la filière des petits fruits rouges (fraise, framboise et myrtille) joue un rôle socio-économique important. Elle montre également une grande dynamique à l’export grâce à la forte demande de la part des pays européens en particulier.

LAISSER UN COMMENTAIRE