Mali: les Nations Unies condamnent l’attaque contre la MINUSMA

Il prévient que ces « actes lâches » n’entameront pas la détermination à soutenir le peuple et le Gouvernement maliens

0
417
Des casques bleus au Mali. Ph: DR

Dans un communiqué, le Secrétaire général a condamné fermement l’attaque à l’engin explosif improvisé (EEI) contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) près de Douentza, région de Mopti, ce matin.  

De même source, les Nations unies ont rappelé que deux Casques bleus sri-lankais ont été tués et six autres blessés, tandis qu’un Casque bleu burkinabé a été blessé lors d’une autre attaque à EEI contre un autre convoi de la Mission près de Douentza, hier.

Souhaitant un prompt rétablissement aux personnes blessées, le Secrétaire général a exprimé ses sincères condoléances au Gouvernement sri-lankais et aux familles des victimes tout en rappelant que “les attaques visant les forces de maintien de la paix des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international”.

Dans ce même communiqué, il a, en outre, appelé les autorités maliennes à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de cette attaque, afin que ceux-ci puissent être traduits en justice le plus rapidement possible.

Avant d’affirmer que ces actes lâches n’entameront pas la détermination de la MINUSMA de soutenir le peuple et le Gouvernement du Mali dans leur quête pour la paix et de la stabilité.

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE