Mali: La Délégation permanente auprès de l’UNESCO encourage l’éducation à la paix pour les ODD

0
368

La Délégation permanente du Mali auprès de l”Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a organisé, le 14 février dernier, une conférence intitulée “Atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) par l’éducation” à l’UNESCO.

Environ 300 participants, dont des Délégations permanentes de 20 pays et 24 ONG internationales, ont pris part à cet événement qui “avait pour but de discuter du rôle de l’éducation à la paix ainsi que celui de la société civile pour atteindre les ODD”, indiquent les organisateurs.

Dans son allocution introductive, SEM Oumar Keita, ambassadeur, délégué permanent du Mali déclara que « L’éducation est plus que jamais une nécessité absolue dans un monde en proie aux conflits. Lorsque l’UNESCO a été créée, c’est précisément par l’éducation qu’elle envisageait de construire un monde de paix ». Cité dans un communiqué, il ajouta : « À travers cette conférence, nous espérons trouver un meilleur moyen de réaliser les ODD par l’éducation d’ici 2030 ».

La conférence a été l’occasion de présenter les réalisations du programme d’éducation à la culture de la paix du Mali ainsi que le panorama général de l’éducation malienne et des programmes proposés par l’OING HWPL qui a mené des activités d’éducation à la paix dans 36 pays afin de les adapter aux besoins des élèves.

HWPL, sponsor de l’événement, est une ONG internationale disposant d’un statut consultatif auprès de l’ECOSOC des Nations Unies. Elle a initié un programme d’éducation à la paix dans plus de 220 écoles et a établi des partenariats avec les gouvernements des Philippines, du Guatemala, du Sri Lanka, d’Irak et du Cambodge.

Dans le cadre de la réalisation des ODD, la Délégation permanente du Mali auprès de l’UNESCO souhaite poursuivre son plaidoyer en faveur du développement de cette éducation à la paix avec la participation et l’assistance des experts en éducation et des représentants de la société civile, dont HWPL.

LAISSER UN COMMENTAIRE