Madagascar  bénéficie de 75 millions de dollars de la Banque mondiale pour atténuer les impacts du COVID-19

0
307

La Banque mondiale annonce qu’elle a approuvé en début de ce mois une opération d’appui budgétaire d’un montant de 75 millions de dollars en faveur de Madagascar afin d’atténuer les impacts de la crise du COVID-19.

Selon l’institution internationale, ce financement contribuera à combler un déficit de financement budgétaire causé par la crise du COVID-19 tout en soutenant des réformes clés pour renforcer l’efficacité et la transparence de la réponse du gouvernement à la crise et jeter les bases d’une reprise durable et résiliente.

Cité dans un communiqué, Marie-Chantal Uwanyiligira, Représentante de la Banque mondiale à Madagascar, déclare que « ce financement soutiendra les efforts du gouvernement à sauver des vies, à protéger les moyens de subsistance des populations les plus vulnérables et à préserver les emplois, tout en mettant en œuvre des réformes politiques et en renforçant les institutions afin de jeter les bases d’une reprise sociale et économique plus forte ».

Comme le relève la Banque dans son communiqué, cette opération vise à atténuer l’impact immédiat de l’épidémie de COVID-19 ainsi qu’à aider à reconstruire une économie plus forte et plus résiliente.

Elle vient en complément de la facilité de crédit rapide du Fonds Monétaire International (FMI), de l’appui budgétaire supplémentaire de l’Agence française de développement (AFD) et de la Banque africaine de développement (BAD), et la participation à l’Initiative de suspension du service de la dette du G20, portant le montant total de l’aide d’urgence à 476 millions de dollars cette année, ce qui équivaut à 3,1% du PIB, précise l’institution.

Martin Kam Avec CP

LAISSER UN COMMENTAIRE