Macky Sall n’a jamais eu l’intention de gracier Khalifa Sall à l’occasion de la Tabaski

0
202
Macky Sall et Khalifa Sall

Le président Macky Sall n’aurait vraisemblablement jamais eu l’intention de gracier l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, à l’occasion de la Tabaski.

D’abord, parce qu’il pense que « la décrispation (politique au Sénégal) ne saurait être réduite à une dimension de grâce». Ensuite, « la grâce est un pouvoir constitutionnel du président de la République. Ça ne dépend que de lui, et de lui tout seul, et de son appréciation. », a rappelé le chef d’Etat sénégalais dans un récent entretien accordé à Rfi.

Pour Macky Sall , il est nullement question de discuter de « ce que dit la presse par rapport à la grâce ».

En revanche, il a confié que « le jour où j’en aurai la volonté ou le désir, je le ferai comme j’ai eu à le faire ».

Saisissant l’opportunité que lui offre cette interview, il a indiqué que « plus de cent personnes, voire un millier de personnes par an en moyenne bénéficient de la grâce », assurant que « nous voulons revoir notre système pénal pour réduire le nombre de personnes en prison dans ce cadre-là » .

Adrien Thyg

LAISSER UN COMMENTAIRE