L’UPADS occupe le fauteuil de chef de l’opposition

0
549
Pascal Tsaty Mabiala (UPADS)

La réunion du Conseil des ministres a désigné, le 27 décembre 2017, en tenant compte de la Constitution du 25 octobre 2015, le premier responsable de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) comme chef de l’opposition congolaise. Ce poste revient donc de droit au chef de ce parti, qui en assume les fonctions de premier secrétaire, l’ancien ministre de Pascal Lissouba, Pascal Tsaty Mabiala.

Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou, qui a pris la parole au cours de ce conseil des ministres, a dit en substance, que l’Upads était la seule formation politique de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre d’élus à l’issue du scrutin législatif de 2017.

Le Conseil des ministres a en outre invité l’ensemble des institutions de l’Etat à bien vouloir tirer les conséquences juridique, matériel et politique, et à considérer le premier secrétaire de l’Upads, Pascal Tsaty Mabiala, comme chef de l’opposition congolaise.

La réunion du Conseil des ministres a également rappelé que l’Etat avait le double devoir, en premier lieu, de prendre des dispositions idoines, notamment sur le plan règlementaire, afin de permettre au chef de l’opposition de bénéficier de ses droits et prérogatives constitutionnels ; et, en second d’inviter le chef de l’opposition à bien vouloir respecter et observer les devoirs et obligations de sa charge, conformément à la loi n° 28-2017 du 7 juillet 2017, déterminant le statut de l’opposition politique.

L’Union panafricaine pour la démocratie sociale est un parti politique congolais créé et dirigé par Pascal Lissouba, ancien président de la République du Congo. Le Pr. Pascal Lissouba a présidé aux destinées du Congo de 1992 à 1997.

LAISSER UN COMMENTAIRE