Livres et arts francophones. Des conférences, table-rondes et concerts à l’Institut Français du Congo à Brazzaville

0
448

La première édition du Festival International du Livre et des Arts Francophones (FILAF) se tiendra du 4 au 9 avril 2016 à Brazzaville.

Ces retrouvailles connaîtront la participation des écrivains et universitaires comme Jean Marc Moura, Jacques Chevrier, James Noël, Marc Alexandre OhoBambe dit Capitaine Alexandre, Lamia Berrada-Berca, Laurence Gavron, Hemley Boum, Serge et Wilfried N’Sondé et la Compagnie Chergui Théâtre.

L’écrivain et universitaire Jacques Chevrier ouvrira le bal des conférences grand-public avec «La littérature négro-africaine, fille de l’histoire ?» suivi de «Les maquisards : conjuguer le passé et le présent pour réenchanter le réel» avec l’écrivaine Hemley Boum. Cette table ronde précédera celle qui sera animée le lendemain par Jean Marc Moura avec «L’humour littéraire : une réponse au chaos ? ».

La troisième journée reverra Jean Marc Moura qui déroulera «Réécrire l’histoire des littératures transatlantiques aux XX et XXIème» siècles et «Comment la fabulation littéraire permet-elle de dire le réel ?» qui sera présentée par Lamia Berrada-Berca. James Noël clôturera les conférences, le 8 avril avec «James Noël, poète funambule, jongleur de feu».
Des table-rondes auront également lieu aux mêmes dates mais à des heures différentes. Ainsi, le grand public assistera aux table-rondes portant sur «Réécrire l’histoire : Quelle histoire ? Quels enjeux ? ». Ces tables rondes seront animées par Hemley Boum et Lamia Berrada-Berca pendant que Jacques Chevrier et Laurence Gavron géreront «Le griot, de la figure sociale à l’artiste» et «Des mots et des maux d’exil» sera débattu par Wilfried et Serge N’Sondé. «Nouvelle(s) image(s) de l’écrivain francophone ? Nouvelles postures ?» bouclera la boucle avec comme intervenants tous les invités.

Des séminaires pédagogiques auront également lieu du 4 au 8 avril à leurs heures. Lamia Berrada-Berca, Hemley Boum, James Noël et Capitaine Alexandre développeront respectivement à l’université Marien Ngouabi «L’être écrivain francophone : Quels débats ? Quelles perspectives ?» ; «Ecrire pour assumer son identité camerounaise» ; «La littérature haïtienne, une littérature de lutte ?» et «Ecrivain ou artiste : la poésie, le slam, la langue».
Des concerts grand-public sont aussi prévus du 5 au 7 avril 2016 sous les thèmes de «Amour et larmes d’exil» par Serge et Wilfried N’Sondé ; «Le chant des possibles, livre en live, une poésie à vivre» et «Chaophonies(s)» par Capitaine Alexandre.

La jeunesse n’a pas été laissée au bord de la route. Il lui est prévu des spectacles du 7 au 9 avril à l’IFC avec la Compagnie Chergui Théâtre qui présentera à deux reprises «spectacles de contes», les 7 et 8 avril, destinés aux élèves, pour terminer par «Du swing à la plume, de Nougarou à Gainsbourg» pour le grand public.

Le cinéma est aussi au rendez-vous à l’IFC avec «Les juifs noirs, les racines de l’Olivier» ; «Monsieur Lazhar» et «La guerre des Tuques» avec comme intervenant unique, Laurence Gavron, du 6 au 9 avril.
Un seul atelier artistique sera animé par Marc Alexandre OhoBambe dit Capitaine Alexandre et les N’Sondé. Il est intitulé «Ateliers artistique, printemps des poètes».

LAISSER UN COMMENTAIRE