Pagesafrik.info

Livre : Simplice Euloge Lebi présente «Géopolitique du Congo-Brazzaville (Enjeux de défense et de sécurité nationale)»

La présentation et dédicace du livre de Simplice Euloge Lebi titré «Géopolitique du Congo-Brazzaville (Enjeux de défense et de sécurité nationale)» a eu lieu le 20 juillet 2019 à Brazzaville, à la librairie Les Manguiers. Il repose sur 320 pages. Il a été édité par L’Harmattan.

Préfacé par l’historien français Jean-Charles Jauffret, il a été soumis à la lecture critique de Romain Bienvenu Oba, Bellarmin Ndongui, François Osselé et Lecas Atondi-Monmondjo, sous la modération du Professeur Abraham Constant Ndinga Mbo.

La quatrième de couverture indique que le Congo-Brazzaville, dans son actuelle configuration, a été modelé et remodelé par des histoires multiséculaires. Il est constitué de peuples liés par un même territoire et une même histoire. Sa situation géographique appelle dans le contexte international actuel une réorientation des doctrines militaires.

Ce livre, a-t-on appris des lecteurs critiques, analyse de façon synthétique les aspects géographiques, historiques, économiques, ethniques et sociologiques du Congo-Brazzaville. Il s’agit d’expliquer les intérêts des grandes puissances étrangères et leurs influences sur l’environnement congolais. Il s’adresse à des public civil et militaire ainsi qu’aux étudiants préoccupés par les questions de défense et de sécurité voulant contribuer à l’édification d’une armée investie d’une ambition véritablement républicaine.

Il compte quatre chapitres subdivisés chacun en plusieurs titres et sous titres, à savoir, Géopolitique au regard des facteurs de la géographie physique et des ressources ; Géopolitique au regard des facteurs de la géographie humaine ; Géopolitique au regard des facteurs de la géographie historique et Le Congo et la sécurité collective.

Il tire son inspiration à la fois des faits de l’actualité et du contenu des contributions et des témoignages produits lors des conférences-débats organisées à l’occasion de la célébration, en 2011, des cinquante ans des Forces armées congolaises (FAC) et de la Gendarmerie nationale (GN).

La tentative de synthèse des événements ayant marqué le passé des forces armées du Congo, est destinée à en faciliter la compréhension par le lecteur. Pour l’auteur, il s’agit de mettre en perspective les principaux repères historiques de manière à permettre une relecture de l’histoire militaire du Congo-Brazzaville.

Les forces de défense et de sécurité de la République du Congo ont été créées respectivement en 1959 pour les services de police, et en 1961 pour les FAC et la GN, sur les cendres de l’armée et de la police coloniales. La loi 17-61 du 18 janvier 1961, qui organise dans ses grandes lignes la défense nationale, précise que « les forces armées de la République du Congo comprennent la gendarmerie et l’armée (forces terrestres, aériennes, navales) ».

C’est pourquoi Simplice Euloge Lebi a jeté son regard au-delà de cette histoire récente, remonté loin dans le passé, aux anciens royaumes téké et kongo, et aux diverses chefferies et seigneuries du nord-Congo afin de comprendre leur organisation sociopolitique, mais aussi la structuration de leur système de défense.

Né à Brazzaville, Simplice Euloge Lebi n’est pas à son premier coup d’essai. Il a déjà publié,   «Pour une histoire militaire du Congo-Brazzaville (1882-1992), Problèmes et perspectives de l’administration militaire». Commissaire de l’armée de terre, il est titulaire d’un brevet de l’enseignement militaire supérieur. Il assume depuis le 27 janvier 2016 la fonction de directeur général des ressources humaines du ministère de la Défense.

Florent Sogni Zaou