Livre : Noël Kodia Ramata publie «l’Anthologie analytique de la nouvelle génération des écrivains congolais».

0
1711

L’écrivain et critique littéraire Noël Kodia Ramata vient de publier aux éditions Cécile Langlois une œuvre de grande portée intellectuelle sur la littérature congolaise, à savoir, «L’Anthologie analytique de la nouvelle génération des écrivains congolais» après le «Dictionnaire des œuvres littéraires congolaises»

« En dépit de la taille imposante de l’ouvrage (…) les différentes dispositions que nous avons énumérées permettent ainsi au lecteur de se repérer sans trop de peine dans le corpus de ce « pavé » dont on ne pouvait trop souligner à la fois l’originalité et la richesse, et qui est sans doute pour son auteur la meilleure façon de rendre hommage à la littérature de son pays dont il est l’un des meilleurs connaisseurs » (p. 11), écrivait le professeur Jacques Chevrier dans sa préface du Dictionnaire des œuvres littéraires congolaises publié en 2010.

La préface de cette nouvelle parution qui met les écrivaines et écrivains congolais de 2006 à 2016, soit dix années de suivi, porte la signature d’un autre fils du Congo, pour nommer Gakosso Mboundzé Obambé. Dans sa fougue, le préfacier rapporte que « Dans ce document où l’auteur confirme sa place parmi les critiques littéraires les plus prolifiques du continent, force nous est de rappeler l’éminent professeur émérite des Universités françaises Jacques Chevrier qui, dans sa préface du Dictionnaire des œuvres littéraires congolaises, stipule que « [Noël Kodia-Ramata] est l’un des meilleurs connaisseurs de la littérature de son pays. Lisez et faites lire cette Anthologie pour découvrir et faire découvrir la fécondité de cette littérature congolaise qui ne cesse d’étonner les amateurs de la littérature africaine. Une littérature en mouvement qui continue sa marche fructueuse au-delà de la décennie 2006-2016 ».

Noël Kodia-Ramata est un universitaire du Congo-Brazzaville. Salué dès la parution du premier Dictionnaire des œuvres littéraires congolaises (éditions Paari, 2010) comme l’un des critiques littéraires le plus prolifique de son pays. Romancier, dramaturge, poète, nouvelliste, il est également membre du jury du Prix littéraire Sylvain Bemba de l’Association Le Quai de la culture (France). De la critique, ses recherches se fondent surtout sur la littérature africaine en général et congolaise en particulier. Beaucoup de réflexions au niveau littéraire publiées dans les presses nationale et internationale, notamment dans le magazine panafricain Afrique Education.

N. Kodia-Ramata avec les écrivains H. Malanda et F. Sogni-Zaou.

L’auteur a également produit «Les enfants de la guerre, Eteindre le feu par le feu ? en 2005» ; «Mer et écriture chez Tati Loutard, de la poésie à la prose» et Colloquium sur l’écriture d’Emmanuel Bounzeki Dongala en 2006 ; «Dictionnaire des œuvres littéraires congolaises»  en 2010 ; «Réflexions et démocratie pluraliste au Congo-Brazzaville: analyse des essais politiques de Denis Sassou Nguesso» en 2012 ; «Drôles d’histoires françafricaines, ou, La fesse de l’affaire: taku dia saamu» : nouvelles en 2015 et «Anthologie analytique de la nouvelle génération des écrivains congolais» en 2018.

Cette parution est ardemment attendue à Brazzaville et au Congo par toute la crème des écrivaines et écrivains qui y ont leur texte. C’est un trésor que tout le monde devrait avoir dans sa petite bibliothèque privée.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE