Littérature : Le Forum des Gens des Lettres se dote de nouvelles instances

0
654

Le Forum des Gens des Lettres, une association de promotion du livre et de la littérature, sur orbite depuis 2014, a procédé le 3 novembre 2018 à Brazzaville, à l’installation officielle de son nouveau bureau exécutif présidé par Jessy E. Loemba et de sa commission de contrôle et de vérification en présence de plusieurs écrivains et consommateurs du livre.

«L’honneur m’échoit de prendre la parole devant cette auguste assemblée en un jour aussi solennel qui, vous vous en doutez bien, fera date dans l’histoire. Et pour cause, le forum des gens de lettres a une nouvelle équipe dirigeante et, surtout, un nouveau président exécutif», a dit le président nouvellement élu, M. Jessy Loemba dès son installation.

Il a rappelé à l’auguste assistance le deuil qui avait frappé cette association, le 05 février 2018, il y a de cela neuf mois, avec le décès de son président historique, Ernest Bompoma Ikélé.  C’est pour combler le vide ainsi créé par cette perte énorme et de dynamiser davantage l’organisation que le Forum des Gens des Lettres s’est ainsi réorganisé, au cours d’une assemblée générale élective tenue en le 25 octobre 2018.

Le procès-verbal de cette réunion élective a été faite par M. Pierre Ntsémou. M Jessy Loemba a de ce fait promis de ne ménager aucun effort pour être à la hauteur des espérances de ceux qui lui accordé leur confiance. Pour lui, son élection est une espèce de perche tendue à la jeunesse et que les jeunes, en effet, peuvent faire et bien faire même. Il a estimé la confiance faite à la jeunesse ne veut pas dire qu’il faut désavouer ou jeter l’anathème sur les Anciens mais plutôt. 

Le président de tout le monde

«Je suis et je serai le président de tout le monde, et non d’une quelconque frange. Ce qui suppose la modération pour tous et par tous en ne perdant pas de vue que chacun ne doit occuper que sa place, et rien que sa place», a martelé M. Loemba  tout en reconnaissant le poids de  l’héritage que lui lègue Bompoma Ikélé.

Il a souligné qu’il a reconnu Bompoma Ikélé par une sorte de mystique des cœurs qui a vite fait se converger leurs intérêts et qu’il gardait de lui l’image d’un homme très attaché à la défense de la culture congolaise à travers les Lettres.

«Tout son combat, tout son idéal n’a visé que cela. Et c’est pourquoi je dis à quiconque voudrait bien me prêter son attention qu’Ernest Bompoma Ikélé n’est pas mort tant que nous sommes et tant que nous serons», a-t-il dit en annonçant son ambition de la création d’un prix littéraire Ernest Bompoma pour encourager de jeunes talents, de jeunes auteurs qui se distingueront. Il pense aussi à apporter le livre aux apprenants, aux élèves des établissements scolaires par le biais de partenariats à nouer à travers un partenariat qui s’étendra aux instituts et centres culturels, ainsi qu’aux médias audiovisuels et écrits, dans l’intérêt bien compris d’une présence affirmée visant la promotion de notre littérature. 

Appel au réveil

«Pour des raisons connues d’eux seuls, certains confrères se sont mis en sommeil en se rendant carrément inactifs. D’autres ont purement et simplement quitté le navire», a jugé le nouveau président qui promet de faire du retour des ceux qui ont quitté le navire, l’une de ses préoccupations, de sorte à les ramener à la maison car, selon lui, «plus nombreux nous serons, plus forts nous serons également».

Cette disposition, a renchéri le nouveau patron du Forum des Gens des Lettres,   s’applique aussi pour les indécis, ceux-là même qui accompagnent le livre tous les jours et qui se complaisent du titre de sympathisants, au lieu d’adhérer ou de devenir membres. Il a ajouté que les portes du forum des gens de lettres leur seront ouvertes et, en vue de pallier une certaine faiblesse constatée, l’association tendra vers une mutualité, de manière à instaurer une véritable solidarité et à ne pas toujours tout attendre des pouvoirs publics.

M Loemba est assisté dans ses tâches par une équipe d’une dizaine d’écrivains dont MM Ngakosso Obambé comme vice-président et Mme Virginie Awé comme chargée des finances ainsi  qu’une commission de contrôle et de vérification.

Cette cérémonie d’installation a été agrémentée par des lectures de textes dont un extrait de la nouvelle «Le pasteur au slip léger» de l’écrivain-disparu, Ernest Bompoma Ikélé par le comédien Fortuné Batéza. La lecture de sa biobibliographie a été faite par un autre artiste, Stan Matingou.

Jessy Loemba est un ancien enfant de troupe de l’Ecole militaire préparatoire Général Leclerc de Brazzaville au Congo et officier de l’armée congolaise. Il est également normalien et professeur certifié de philosophie. Il a publié un recueil de nouvelles, «Chronique d’un destin manqué» suivi de «Lettre à mon père», «Souvenirs tragiques » et récemment un second recueil de nouvelles, «Peur morbide». 

Il sied de signaler qu’Ernest Bompoma Ikélé a laissé en héritage trois titres, à savoir, Le compte à rebours, le Chaos et la république des renards.

Le bureau exécutif et la Commission

Président chargé de la coordination, de l’orientation et du contrôle : Jessy E. Loemba ;

Vice-président : Ngakosso Obambé Mboundza ;

Chargée  des finances et du patrimoine : Mme Virginie Awé ;

Chargée du suivi et de la promotion du livre : Prestige Itsoukou ;

Chargé de la coopération et des relations extérieures : Mme Huppert Malanda ;

Chargé de la communication et des relations publiques : Prince Lekwelewet

Commission de discipline et de vérification

Président chargé du suivi, du contrôle et de la discipline : Willy Ngom ;

Rapporteur : François Filankembo ;

Chargée de la discipline : Gilberte Mbon.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE