Ligue des Champions : qualification miraculeuse de l’Es Sétif

0
432

Le miracle s’est produit mardi soir au Stade olympique d’Alger. L’Entente Sportive de Sétif a arraché une place inespérée en quart de finale de la Ligue des Champions Total 2018. Inespérée car le club algérien avait démarré la phase de poules de manière catastrophique en perdant ses deux premières rencontres, accusant alors quatre points de retard sur son compatriote, le Mouloudia Club d’Alger.

La dernière journée proposait, en signe d’apothéose, un derby entre les deux clubs. On ne pouvait mieux rêver, d’autant que les deux équipes totalisaient le même nombre de points à l’heure du coup d’envoi, à égalité avec une troisième équipe, le Difaâ Hassani El Jadida.

Finalement Sétif est allé faire mordre la poussière à son adversaire du jour. Les Aigles noirs sétifiens avaient entamé la rencontre pied au plancher ouvrant la marque dès la cinquième minute. Sur un coup-franc direct légèrement détourné par le défenseur Ayoub Azzi, Akram Djahnit trompait le gardien algérois Farid Chaâl (1-0, 5′). Déstabilisés et surtout hués par leurs supporteurs, les Mouloudéens vont alors céder à un excès de précipitation.

Complètement déboussolés, ils encaissaient un second but par Habib Bouguelmouna (2-0, 27′). Bien servi par Akram Djahnit qui prend la défense de vitesse, au point de pénalty, il ne laisse aucune chance au gardien Farid Chaâl. Les locaux vont revenir dans le match grâce à leur buteur maison, Walid Derrardja, sur pénalty (2-1, 28′). On en restera là, la seconde période ne donnant pas lieu à une évolution du score.

Et c’est ainsi que le champion d’Afrique 2014 a obtenu son billet pour les quarts de finale. Dans les coulisses, à Alger, on reconnaissait que la venue de l’ancien sélectionneur des Lions de l’atlas, Rachid Taoussi avait complètement métamorphosé le groupe sétifien après un début chaotique.

Réactions 

Rachid Taoussi (entraîneur de l’ES Sétif)
“Nous avons cru jusqu’au bout en nos chances. Les joueurs voulaient cette qualification et ce sont eux qu’il faut féliciter. Ils ont fait preuve de courage, de ténacité et de volonté, tout le mérite leur revient. L’aventure continue et ce ne sera pas facile car il y a encore beaucoup de monde avec énormément d’anciens champions.”

Abdelmoumen Djabou (capitaine de l’ES Sétif)
“Il ne s’agit pas d’un exploit, car une telle performance n’est pas une nouveauté pour nous. L’ESS a l’habitude de jouer et de gagner des grands matchs comme celui de ce soir. Le club a toujours su gérer des situations pareilles. Croyez-moi on va encore parler de Sétif cette saison.”

Bernard Casoni (entraîneur Mouloudia d’Alger)
«Je pense que mes joueurs ont tout donné, et c’est l’expérience de nos adversaires qui a fait la différence dans cette rencontre. Nous avons encaissé le premier but à la cinquième minute de jeu, ce qui a faussé nos calculs, et bien qu’on ait essayé de revenir à la marque, d’autres erreurs ont été commises, ce qui nous a coûté un second but, qu’on a encaissé contre le cours du jeu. Après avoir réduit la marque, on a essayé d’égaliser, mais l’ESS était mieux organisée que nous. Notre échec est un échec collectif.”

LAISSER UN COMMENTAIRE