Les miracles du panier de ramadan !

0
545

Combien faut-il de paniers pour nourrir tous les pauvres marocains ? Très probablement, des statistiques ont été faites et le nombre de paniers nécessaires a été prévu avec une grande précision.

Raison pour laquelle nous assistons dans tout le Maroc à une vaste campagne de distributions des paniers sauveurs, Dieu est Grand !

Mais je me suis réduit à un idiot et j’adore l’idiotie car elle me permet de poser n’importe quelle question stupide, et en l’occurrence au sujet de cette campagne de distribution de paniers de ramadan. Mais je vais faire des efforts aussi idiots que les questions pour donner des réponses qui me semblent très intelligentes, car des fois  je peux être un idiot intelligent. Oui c’est paradoxal. Mais c’est normal, je suis marocain issu d’une société noyée dans les paradoxes.

Question : Est-ce que nos pauvres n’ont besoin de paniers de nourriture que pendant le ramadan ? 

Réponse : Certainement, car ils  jeunent 11 mois par an et ils n’ont besoin de se nourrir qu’un seul mois durant toute l’année.

Question : Nos pauvres ne seraient-ils pas une espèce qui hiberne 11 mois par an? 

Réponse : Très probablement car ils n’ont besoin que d’un panier de nourriture par an.

Question : Ce panier de ramadan aurait-il un effet retard et libère-t-il une fois par jour dans le corps des pauvres une nourriture bénie de la baraka qui leur suffit pour toute la journée, toute la nuit et durant 12 mois ?

Réponse : C’est évident puisqu’ils ne mangent qu’entre le coucher du soleil et l’aube pendant un mois et rien d’autre pendant les 11 mois restants !

Question : Ne seraient-ils pas comme certains reptiles nécessitant un à plusieurs mois pour digérer la proie qu’ils ont englouti ?

Réponse : Cette théorie reste à vérifier. C’est possible qu’en avalant le panier de ramadan, il leur faut une année pour digérer sa contenance en nourriture !

Question : Ce panier ne serait-il pas une belle invention marocaine pour éradiquer la famine et nous épargner du tracas quotidien de travailler pour se nourrir et résoudre aussi tous les problèmes de chômage? 

Réponse : C’est exactement ça, puisque les pauvres ne se nourrissent qu’un mois par an grâce à ce panier béni de la baraka et qu’évidemment ils ne travaillent pas toute l’année, y compris le mois de ramadan.

Question : Et si on généralisait ce panier à tous les citoyens ?

Réponse : La vie serait paisible, tout le monde serait heureux et personne n’aurait besoin ni de travailler ni d’agresser ni de corrompre ni de voler pour se nourrir d’huile, du sucre et de la farine!

Question : Et si on inventait aussi un panier d’hiver pour abriter les pauvres et les sans domicile ? 

Réponse : C’est simple, la baraka du panier de ramadan qui nourrit le pauvre 11 mois d’affilé, servira de toit. Une fois placé sur la tête, par miracle, le panier se transforme en toiture. Ainsi il n’y aura plus de citoyens dans la rue abrités par des cartons. 

Question : Et si on inventait un panier de septembre pour la scolarisation de tous les pauvres ?

Réponse : Évidemment que oui, il suffit de remplir le panier de ramadan béni de la baraka avec des livres ! Ainsi on éradique l’ignorance, on ferme les écoles et on résout tous les problèmes de grèves, des enseignants y compris les contractuels !

Question : Et si on inventait le panier de santé pour soigner tous les pauvres ?

Réponse : C’est un jeu d’enfant. Il suffit de remplir le panier de ramadan de médicaments qui soignent tout grâce à la baraka. Ainsi tous les citoyens seraient en bonne santé, on fermerait les hôpitaux, nous n’aurions plus besoin de médecins ni de faculté de médecine, plus de grèves et  tous les problèmes seraient résolus !

Question : Je sais que je suis idiot, mais le panier de ramadan, à son origine, ne servait-il pas à faire passer un message aux responsables ?

Réponse : Tout bêtement je pense que oui. Le fait de distribuer le panier de ramadan signifie que nous avons des pauvres au Maroc. Alors oui, nous allons  les aider pendant ce mois béni, mais aussi faut-il se lever pour changer la situation de sorte que personne n’aura besoin de venir chercher le panier de ramadan l’année suivante. Au lieu d’agir ainsi en comprenant le message caché à l’origine de cette campagne, le panier de ramadan est devenu une tradition généralisée partout dans le Maroc. Les paniers sont distribués sous l’œil des caméras des médias dans un état de béatitude et d’euphorie « Regardez bien, nous sommes généreux et nous nous occupons bien de nos pauvres !»

Docteur Jaouad MABROUKI

Expert en psychanalyse de la société marocaine et arabe

LAISSER UN COMMENTAIRE