Les Marocains au sujet des Européens : « ils ne leur manque que l’Islam »

2
635

TRIBUNE. J’entends depuis toujours le marocain décrire les européens par leur humanisme, leur service, leur ordre, leur respect, leur démocratie, mais finir son récit par « ce sont les vrais musulmans, il n’y a que l’islam qui leur manque ».

Cette conclusion traduit la dichotomie de la pensée marocaine entre la croyance et les actes, mais aussi elle traduit les contradictions structurelles de la pensée marocaine, résultat de l’échec de l’éducation, de l’enseignement et de l’éducation religieuse. Ainsi je partage avec vous mon analyse comme suit :

  1. Echec de l’éducation religieuse
  2. La garantie de l’amnistie céleste : le plus important pour le marocain c’est d’être musulman, car Dieu va pardonner tous les péchés des musulmans. Ainsi les mauvaises actions n’ont plus aucune importance
  3. « Dieu leur a donné les biens de ce monde et nous a réservé les biens dans l’autre monde » : Ainsi il est ancré dans l’esprit de l’enfant, que Dieu a décidé une vie confortable dans ce monde pour les européens mais ils finiront en enfer dans l’autre monde. Alors que pour les musulmans, Il a décidé des épreuves éprouvantes dans le monde terrestre et le paradis après le jugement dernier. Malheureusement, ainsi nous n’aidons pas l’enfant à saisir et à prendre conscience que ce sont nos actions, notre comportement et nos apprentissages qui peuvent nous permettre d’avoir une vie digne et confortable.
  4. Intercession du prophète le jour du jugement : il est ancré dans l’esprit de l’enfant que peu importe nos pêchés, le jour du jugement dernier, le prophète va intercéder auprès de Dieu pour pardonner tous les pêchés des musulmans et tous vont donc aller au paradis. Ainsi le marocain ne donne aucune importance aux actions car du moment qu’il est musulman, il va bénéficier de l’intercession du prophète
  5. Tous en enfer sauf les musulmans : le marocain, à travers son éducation religieuse, finit par avoir la conviction que la destination de tous les non-musulmans sera la géhenne malgré tout ce qu’ils ont accompli de bien dans leur vie terrestre. Là aussi, le marocain ne donne aucune importance aux bonnes actions, puisque le paradis est garanti du fait qu’il est musulman.
  6. Racisme contre les « koufar » ou mécréants : l’éducation religieuse différencie les musulmans des mécréants et inculque à l’enfant que Dieu préfère de loin le musulman au mécréant et grâce à sa croyance il sera sauvé le jour du jugement dernier. Ainsi l’enfant conclut que le fait d’être musulman est beaucoup plus noble et important que les bonnes actions. Sans oublier que cette ségrégation cultive le discours de haine et détruit tout espoir de coexistence.
  7. Echec de l’éducation scolaire

L’école à son tour n’aide pas l’enfant à acquérir les outils nécessaires qui lui permettraient d’accomplir des actes bons,  de développer son sentiment d’appartenance sociale, de développer ses capacités à être responsable de lui-même et du progrès de son pays. Malheureusement l’école ne prépare pas des citoyens acteurs de la société, mais elle prépare plutôt des citoyens consommateurs.

Parmi ces outils je cite les plus essentiels :

  1. Le rapport entre l’acquisition des connaissances et les actes constructifs : le rôle de l’école est d’outiller l’enfant de la capacité à traduire l’amour de la connaissance en actions de développement personnel et social. Tristement l’école se définit comme un moyen d’avoir une vie matérielle paisible à l’échelle individuelle.
  2. Le rapport entre le « Moi individuel » et le « Moi collectif » : le rôle de l’école est d’entrainer les élèves sur le mécanisme de la prise de conscience des forces collectives et de développer le « Moi collectif » pour s’entraider afin de réaliser ce qui est bien pour toute la société. Malheureusement nous observons le contraire, le système scolaire incite à la compétition et à l’hypertrophie du « Moi individuel » en brisant ceux qui sont en difficulté. Ainsi l’enfant perd le sentiment d’appartenance sociale et devient un « anti-citoyen » consommateur égocentrique.

Docteur Jaouad Mabrouki

Psychiatre, Psychanalyste.

2 Commentaires

  1. المغرب ك جميع الأوطان والدين شئ اخر وعندما تعيش تجربةمع قوم يقطنون أوطانا تخالف الوطن ألدي نشأت فيه ومع التجربة التي عشتها فيه وأطبق ديني اجد راحة في نفسي والناس من حولي .لا احتاج إلى طبيب نفسي ولا حاكم إلى الله هو رب الكون ومحمد رسوله وخاتم الأنبياء كل البشر ب يعرفون هدا . البهاءية دين غير سماوي اسي دكتور

LAISSER UN COMMENTAIRE