L’électrification de Butembo et ses défis: la position de la Lucha (RD Congo)

Déclaration n°Lucha/001/2019 portant dénonciation des irrégularités dans la distribution du courant par la STS

0
274

En raison de son pouvoir d’améliorer des conditions de vie de la population, de relance le secteur industriel et de créer des emplois, l’électrification de la ville de Butembo a été saluée par la totalité de la population bubolaise et environnante.

Malheureusement, cette électrification ne rencontre pas les attentes de la population bénéficiaire et cela par le simple fait que sa gestion tant technique, logistique que financière ne tient pas compte des vraies réalités des personnes au secours desquelles elle serait venue.

Sur le plan technique, il se constate déjà des coupures intempestives du courant et cela a moins d’une année de son lancement. Sur le plan financier, les frais d’abonnement très exorbitants au regard du revenu moyen du bubolais, empêchent un grand nombre d’habitants à jouir des avantages liés à l’électrification de la ville.

Aussi, en plus des frais très exorbitants d’abonnement s’ajoute le payement injustifié du compteur dont le coût serait logiquement, incorporé dans les frais d’abonnement qui, du reste, restent extrêmement élevés.

Sur le plan logistique, l’érection des poteaux d’acheminement du courant en bois, y compris les lignes haute tension, demeure une menace sécuritaire énorme à long terme. 

Par ailleurs ,les cabines de recharge des cartes pour cash power n’étant pas placées au travers de toutes les communes de la ville, et lors de l’expiration de la quantité du courant achetée, les quelques abonnés éprouvent d’énormes difficultés d’atteindre le point de distribution central.

Eu égard à ce qui précède, la LUCHA exige:

1°)A la Société des Techniques Spécialisées(STS)

-la stabilisation du courant afin de limiter les dégâts matériels qui s’enregistrent toujours pendant les différentes coupures intempestives,

-l’adaptation des frais d’abonnement aux conditions de vie de la population locale,

-la suppression pure et simple du payement de location du compteur placé en amont de la maison du bénéficiaire.

2°)A l’autorité urbaine de faire placer les lampes d’éclairage public le long de toutes les artères principales de la ville afin de limiter tant soit peu les cas d’insécurité nocturne.

3°)A la population locale de rester vigilante face à un quelconque capitalisme de mauvais goût et de s’approprier cette action en dénonçant tout cas d’abus dans ce sens.

4°) Au nouveau gouvernement d’ouvrir aux autres investisseurs privés et/ou publics le domaine de la production et la distribution du courant électrique au Grand Nord en vue de stimuler la concurrence entre investisseurs.

Enfin, la LUCHA promet des actions de grande envergure si rien n’est fait conformément aux précédentes revendications des bénéficiaires et cela dans un temps le plus court possible”.

LAISSER UN COMMENTAIRE