Le voile de l’émotion

0
212

TRIBUNE. J’aurais voulu m’éloigner un peu de mon clavier pour m’occuper de la rentrée scolaire. L’un de mes étudiants BURKINABE, garçon très brillant ayant séjourné en AFRIQUE DU SUD, a exprimé son indignation, comme de nombreux AFRICAINS, sur la situation dramatique qui prévaut dans ce pays. S’il avait pris le temps de visiter les TOWNSHIPS et le cimetière AVALON de SOWETO, sa réaction aurait peut-être été différente.

L’AFRIQUE DU SUD est l’un des pays les plus VIOLENTS de la PLANETE. Il est classé en zone rouge, celle dont font partie la COLOMBIE, le NIGERIA, le SALVADOR, le BRESIL, la CALIFORNIE, etc. Les premières victimes de cette violence sont d’abord les SUD-AFRICAINS (noirs) eux-mêmes. La GUERRE entre l’IFP (Inkhata Freedom Party), parti TRIBAL, et l’A.N.C (African National Congress) a fait plus de VICTIMES que tous les programmes de génocide planifiés par le régime AFRIKANER.

Que la VIOLENCE des EXTREMISTES sud-africains s’abatte sur les ressortissants d’autres pays africains ne devrait étonner personne.

Que peut-on attendre d’un peuple sous-éduqué, confiné dans les TAUDIS et livré à lui-même, CONSEQUENCES directes des décennies d’APARTHEID ?

En dehors de l’élite politique, la GRANDE majorité des SUD-AFRICAINS noirs ignore la contribution de nombreux pays FRERES dans la lutte contre l’APARTHEID, bien qu’il y ait eu aussi quelques pays africains TRAITRES (pour ne pas les citer).

Partout en AFRIQUE, en cas de CONFLIT, les premières victimes sont NEGRES. On ne s’attaque qu’aux ressortissants des pays FAIBLES.

L’exemple le plus RECENT est celui de la CENTRAFRIQUE vidée de citoyens TCHADIENS (installés depuis des siècles), victimes de représailles des ANTI-BALAKA.

C’est par l’EDUCATION des MASSES déshérités que nous parviendrons à éradiquer cette violence, car l’IGNORANCE est une source MAJEURE d’incompréhension.

Le Président CYRIL RAMAPHOSA devrait prendre des mesures DRACONIENNES pour stopper l’hémorragie. Le sang ne cesse de couler.

Condoléances aux familles des victimes et prompt rétablissement aux blessés.

“BUTALA MAMBA, TALA NA FUFU. BU TALA FUFU, TALA NA NKUNI”.

ABU PIA !

Nysymb Lascony

LAISSER UN COMMENTAIRE