Le prix des billets d’entrée pour la CAN connu !

0
519

Du 21 juin au 19 juillet prochain se tiendra en Egypte la 32è phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Le pays des Pharaons accueille 24 nations africaines qui luteront pour succéder au Cameroun dès l’été prochain. Et pour le plus grand rassemblement du football africain, cinq villes abriteront les festivités.

Il s’agit d’Alexandrie, Ismaïlia, Port Saïd, Suez et Le Caire. Sept stades accueilleront les différentes rencontres qui se joueront. Des rencontres qui attireront autant d’attentions que le site betFIRST Casino. Et le prix pour accéder aux airs de jeu est également dévoilé. Découvrez le prix d’accès aux diverses rencontres.  

En coordination avec la Confédération Africaine de Football (CAN), le comité d’organisation du tournoi a défini les prix pour les différents billets d’entrée. Amro Orange, président du comité des billets a confirmé que le comité avait peaufiné la tarification des billets pour la plus grande compétition sportive sur le continent africain.

Selon le président des billets, les prix ont été proposés sur la base d’une étude approfondie de plusieurs grands aspects en vue d’attirer le plus grand nombre de spectateurs pour les diverses rencontres des 24 équipes en lice.

Ainsi, il faut retenir que le prix des billets diffèrent selon la capacité du stade, des villes et également en fonctions des équipes qui s’opposent. A ce titre, accéder aux enceintes des matchs du pays hôte en l’occurrence l’Egypte coutera deux fois plus chère que les matchs des autres équipes nationales.

Les matchs de l’Egypte, combien faut-il payer ?

La commission des billets a fixé le prix des billets suivant trois catégories. Pour la troisième classe, le prix du billet s’élève à 200 livres égyptiennes soit environ 10 euros, 400 livres égyptiennes soit environ 21 euros pour la deuxième classe et 600 livres égyptiennes soit environ 33 euros pour la première classe.

Pour la tribune présidentielle, il faudra débourser 500 livres égyptiennes pour le premier degré et 2500 livres égyptiennes approximativement 129 euros pour les meilleures places de cette tribune. Les prix ainsi présentés concernent uniquement les matchs des Pharaons d’Egypte qui se tiendront au Stade International du Caire contre le Zimbabwe en ouverture le 21 juin, contre la République Démocratique du Congo et contre l’Ouganda  le 30 juin pour le dernier match de la phase de groupe de l’Egypte.

Le prix standard pour les autres matchs de la compétition !

Pour suivre les matchs au stade du 30 juin, au stade de Suez, au stade d’Ismaïlia, au stade d’Alexandrie ou au stade de Port-Saïd, les prix sont les mêmes. Mais il est à noter que les prix diffèrent selon la catégorie. Et les prix font la moitié de ce qu’il faut payer pour accéder au stade International du Caire. Ainsi, pour la troisième catégorie, le prix du billet est de 100 livres égyptiennes approximativement 5 euros. Pour la deuxième catégorie, le prix est de 300 livres soit un montant avoisinant 16 euros. Pour la première classe le billet est à 500 livres égyptiennes relativement égale à 26 euros.

Les prix respectent-ils les normes ?

Les prix des billets d’entrée ont été fixés suivant un certain nombre de critères. Le président des billets du comité a décidé de la tarification suivant les prix généraux lors des compétitions officiées par la Confédération Africaine de Football. Les tarifs ainsi définis permettent à tous les spectateurs de se procurer facilement les tickets pour suivre les matchs. D’une analyse minutieuse, il revient de constater que les billets d’entrée ont un cout favorable aux billets vendus en Europe. A titre d’exemple, pour l’Euro 2016 en France, les prix étaient dans la tranche de 25 à 895 euros. C’est donc dire que les tarifs pour la CAN sont vraiment à a portée de tous.

Voici ainsi le prix des différents accès pour les matchs de la 32è phase finale du tournoi équipes nationales africaines. Malgré ce prix forfaitaire le comité d’organisation offre un autre avantage assez intéressant. Un même billet peut permettre à son détenteur de prendre part à deux matchs dans e même stade. A titre d’exemple, le 25 juin prochain, un spectateur peut suivre le match entre le Cameroun et la Guinée-Bissau et rester suivre le match entre le Benin et le Ghana qui suivra au stade d’Ismaïlia.

LAISSER UN COMMENTAIRE