Le Bénin abrite un atelier de formation pour les femmes en matière de couture, de gestion et de marketing

1
788
L'atelier a bénéficié à 50 femmes et filles alphabétisées venant des différentes régions du pays;

Les travaux de l’atelier de formation national dans les domaines de la couture, de la broderie, de la gestion et du marketing ont été récemment au Centre de promotion sociale d’Akpakpa en République du Bénin.

Coorganisé par l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) et la Banque arabe pour le Développement économique en Afrique (BADEA), cet atelier
poursuivra ses travaux sur 21 jours avant de les clôturer le 17 février 2019.

Cet atelier, qui s’inscrit ainsi dans le cadre des activités de la coopération entre l’ISESCO et la BADEA pour l’année 2019, est tenu en collaboration avec la Commission nationale béninoise de l’UNESCO et de l’ISESCO et le Ministère béninois des Affaires sociales et de la Microfinance.

Il a bénéficié à 50 femmes et filles alphabétisées venant des différentes régions du pays, et s’inscrit dans le cadre des microprojets générateurs de revenu.

Mme Bintou Chabi Adam Taro, Ministre béninoise des Affaires sociales et de la Microfinance, a présidé la cérémonie d’ouverture du programme de formation en la matière, qui s’est déroulée en présence de M. Aziz Elhajir, représentant de l’ISESCO.

Y ont été également présents les représentants respectifs de la BADEA, du Conseil exécutif de l’ISESCO au Bénin, du Ministère des enseignements maternel et primaire, ainsi que la Secrétaire générale de la Commission nationale béninoise l’UNESCO et de l’ISESCO.

Dans son allocution, Mme la Ministre a exprimé ses remerciements et son appréciation à l’ISESCO et à la BADEA pour avoir choisi le Bénin afin d’abriter cet important programme d’éducation et de développement et d’en faire bénéficier un grand nombre de femmes et de filles.

Elle a réaffirmé, dans ce cadre, son adhésion personnelle et celle de son équipe centrale et des directions territoriales relevant du Ministère, afin de mettre en œuvre ce programme social et contribuer ainsi à l’amélioration des revenus des associations et groupements féminins, à lutter contre l’analphabétisme, le chômage et la pauvreté chez les femmes et les filles du pays et à activer leurs rôles dans le développement.

De sa part, le représentant de l’ISESCO a exprimé, dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le souci de la Direction générale de l’ISESCO à apporter, dans ses plans d’action et programmes de mise en œuvre, le soutien éducatif nécessaire aux Etats membres, et ce, à travers des projets d’envergure en matière d’éducation, d’enseignement, de formation et de sensibilisation.

Ces projets, a-t-il ajouté, sont à même de contribuer sur le terrain à rehausser la situation des différentes composantes de la société, notamment les catégories vulnérables telles que les femmes et les filles. Et de saluer également le partenariat réussi dans ce domaine entre l’ISESCO et la BADEA.

Au terme de la cérémonie, Mme la Ministre a reçu le représentant de l’ISESCO au siège du Ministère à Cotonou, de même qu’elle a exprimé à l’ISESCO et à son Directeur général, Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, ses sincères remerciements pour la tenue de cet important programme.

Il s’agit aussi de l’examen en détail du suivi dudit programme et l’évaluation de son impact sur les bénéficiaires, ainsi que de la coopération à venir en matière des affaires sociales et des microprojets générateurs de revenu au Bénin.

Avec CP

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE