Le 15e Festival international du film de Marrakech met à l’honneur le cinéma canadien

0
31

Le coup d’envoi de la a 15ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM) a été donné vendredi soir au Palais des Congrès de la Cité Ocre.

Plusieurs personnalités du monde du 7ème Art (acteurs, réalisateurs et producteurs), de la culture et des arts, des universitaires ainsi que de prestigieux invités ont pris part à la cérémonie d’ouverture.
Le cinéma canadien est à l’honneur de cette quinzième édition qui met en compétition quinze longs-métrages que départageront , le 12 décembre courant, un jury de professionnels reconnus présidé par le réalisateur américain Francis Ford Coppola.

Les quinze films en compétition officielle
– « Babai » de Visar Morina (Allemagne, Kosovo, Macédoine et France).
– «Closet monster» de Stephen Dunn (Canada).
– «Cop car» de Jon Watts avec Kevin Bacon (Etats-Unis).
– «Desierto» de Jonas Cuaron (Mexique et France).
– «Keeper» de Guillaume Senez (Belgique, Suisse et France).
– «Key house mirror» de Michael Noer (Danemark).
– «Lingering memories» de Keiko Tsuruoka (Japon).
– «Neon bull» de Gabriel Mascaro (Brésil, Uruguay et Pays-Bas).
– «Paradise» de Sina Ataeian Dena (Iran et Allemagne).
– «Rebellious girl» (Insoumise) de Jawad Rhalib (Belgique et Maroc).
– «Steel flower» de Park Suk-young (Corée du Sud).
– «Thithi» de Raam Reddy (Inde et Etats-Unis)
– «Toll bar» de Zhassulan Poshanov (Kazakhstan).
-«Very big shot» de Mir-Jean Bou Chaaya (Liban et Qatar).
-«Virgin mountain» (L’Histoire du géant timide) de Dagur Kari (Islande et Danemark).

LAISSER UN COMMENTAIRE