« L’Anthologie analytique de la nouvelle génération des écrivains congolais » (1) de Noël Kodia-Ramata : la littérature congolaise en mouvement

(Extrait de la préface de Gakosso Obambe)

0
878
Le préfacier Gakoso Obambe et l'écrivain Noël Kodia-Ramata.

Au cours d’une table-ronde à Brazzaville, en abordant la question relative aux œuvres congolaises enseignées à l’Université Marien Ngouabi nous devions donner notre point de vue sur la question d’autant qu’il y avait dans la salle trois enseignants du département des Lettres. L’idée qui venait d’être émise était celle qui consistait à dire que les œuvres congolaises étaient en petite quantité.

Nous avions alors brandi un pavé de plusieurs dizaines de pages, de couleur rose en posant la question de savoir combien de passionnés de littérature congolaise disposaient de cet ouvrage en général et combien d’enseignants de ce même département de Lettres le connaissaient et qui l’avaient lu : le Dictionnaire des œuvres littéraires congolaises, une sélection de 154 romans et recueils de nouvelles de la période 1953-2005.

Question à un likuta : peut-on aussi aisément évoquer cette littérature sans dire un mot sur ce pavé que nous venions de présenter à l’assistance ? Nous ne pensons pas. En effet, le livre que nous avions en main, ce Dictionnaire de la littérature des œuvres congolaises était signé Noël Kodia-Ramata. Le dévoreur de livres que nous sommes ne peut s’empêcher de dire qu’auparavant il y a eu l’Anthologie de la littérature congolaise d’expression française de Jean Baptiste Tati Loutard (éd. Clé, Yaoundé, 1976) ; quelques années après, nous découvrons la Nouvelle Anthologie de la littérature congolaise (éd. Hatier International, Paris, 2003) du même auteur écrite en collaboration avec Philippe Makita.

Avec le Dictionnaire des œuvres littéraires congolaises, Noël Kodia-Ramata est allé bien plus loin car il couvre une période bien plus large avec des informations plus précises et plus complètes encore. Chaque fois que nous abordons un auteur trouvé ou retrouvé dans son Dictionnaire, nous avons comme l’impression qu’il le connait personnellement.

Après quelques années de recherche sur la littérature congolaise, voici l’Anthologie analytique de la nouvelle génération des écrivains congolais qui couvre dix ans et qui apparait comme une suite logique du Dictionnaire des œuvres littéraires congolaises.

Ici, Noël Kodia-Ramata sort des sentiers battus des anthologies qui consistent à présenter traditionnellement aux lecteurs des morceaux choisis des auteurs. Avec Noël Kodia-Ramata, l’anthologie se veut analytique puisqu’elle ne livre plus des morceaux de texte des auteurs, mais une critique de chaque œuvre choisie afin de pousser le lecteur de la découvrir en profondeur, tant au niveau du fond que celui de la forme.

Dans cette anthologie, on peut découvrir quatre vingts ouvrages publiés par soixante quinze auteurs de 2006 à 2016, une période où la littérature congolaise a démontré sa fécondité qui, sans cesse, étonne les amateurs de la création littéraire au sud du Sahara. Chaque auteur est illustré par une biobibliographie sommaire.

Nous ne serions pas complet si, après avoir lu cette immense œuvre critique, nous ne rappelions pas l’auteur qui affirme dans son avant-propos que « dans l’ensemble, les écrivains de la période 2006-2016 créent leurs fictions à partir de leur vécu quotidien. Se révèlent chez les écrivains de la diaspora les vicissitudes de l’exil. Du côté de ceux qui sont restés sur le continent, on remarque la dénonciation des mauvaises fluctuations politiques accouplées aux guerres civiles et à la dictature des dirigeants africains, des thèmes déjà traités dans certaines œuvres d’avant 2006. Au-delà de cette année, la majorité des écrivains congolais d’après 2006 tentent souvent de “photographier” le côté sociopolitique de leur pays ».

Cette anthologie peut être considérée comme un outil fondamental pour les étudiants et chercheurs qui travaillent sur la prose de la nouvelle génération des écrivains congolais (…).

Gakosso Obambe
Ecrivain panafricaniste.

(1)  Noël Kodia-Ramata, Anthologie analytique de la nouvelle génération des écrivains congolais, éd. LC, Paris, 2018, 486 pages.

LAISSER UN COMMENTAIRE