L’Algérien Riyad Mahrez sacré roi du football africain

0
183
Mahrez a recueilli 361 suffrages contre 313 à son premier dauphin, l’attaquant gabonais Pierre-Eymerick Aubameyang, lauréat en 2015.

Le gardien ougandais Denis Onyango nommé Meilleur joueur africain basé en Afrique

Riyad Mahrez a été élu jeudi 5 janvier Meilleur joueur africain 2016 lors du gala de la Confédération africaine de football qui se tenait au Centre international de conférences d’Abuja. Le gardien ougandais Denis Onyango a, quant à lui, été désigné Meilleur joueur africain basé en Afrique.

L’ailier algérien de 25 ans  a recueilli 361 suffrages. Il devance l’attaquant gabonais de Borussia Dortmund Pierre-Eymerick Aubameyang (lauréat en 2015), arrivé deuxième avec 313 et l’attaquant sénégalais Sadio Mané qui a récolté 186 points.

Riyad Mahrez est le premier Algérien récompensé par le trophée de la CAF depuis sa création en 1992. « Il a été un des éléments majeurs de l’équipe de Leicester City, victorieuse pour la première fois de son histoire championne d’Angleterre au terme de la saison 2015-2016, ce qui lui a valu au mois de mai le titre de meilleur joueur de Premier League », peut-on lire sur le site internet de la CAF.

Désigné Meilleur joueur africain basé en Afrique, la consécration de Denis Onyango « résulte de son rôle déterminant qu’il a tenu dans la qualification de son équipe nationale à la CAN Total 2017 après une interminable absence de 39 ans dans la compétition et dans la victoire de son club sud-africain, Mamelodi Sundowns, dans la Ligue des champions Orange 2016 », a expliqué la CAF.

Précisons que le gardien ougandais a devancé son coéquipier zimbabwéen Khama Billiat en récoltant 252 points, soit 24 de mieux que son premier dauphin. Le Zambien Rainford Kalaba complète le podium.  Le vainqueur de la Coupe de la Confédération Orange sous les couleurs du TP Mazembe de Lubumbashi a recueilli 206 points.

Déjà consacrée en 2014, l’attaquante nigériane Asisat Oshoala a été désignée Joueuse de l’année devant la Camerounaise Gabrielle Aboudi-Onguene et la Ghanéenne Elizabeth Addo.

A noter que le titre de Légende du football africain a été remis, à titre posthume, à l’attaquant ivoirien Laurent Pokou, décédé en novembre dernier, et à la Camerounaise Emilienne Mbango, considérée comme une des pionnières du football féminin sur le continent.

Avec CAF

LAISSER UN COMMENTAIRE