L’Algérie remporte la finale du groupe C face au Sénégal

0
165

Malgré le retour de Mané revenu de sa suspension, le Sénégal a été battu (1-0) par une équipe algérienne plus tranchante qui obtient sa qualification pour les huitièmes de finale.

Sadio Mané donne le premier frisson de la partie grâce à une accélération sur le côté gauche dès la 5e minute. Le joueur de Liverpool centre mais la frappe de N’Diaye est stoppée par la main de Feghouli. S’en suit un coup franc en dehors de la surface mal négocié par les Sénégalais.

Le jeu se poursuit et les deux équipes se rendent coup pour coup pendant quelques minutes. Nouveau coup franc pour le Sénégal mais le ballon ne traverse pas le rideau défensif algérien.

Puis, Bounedjah récupère et tente une frappe interceptée de la main par Kouyaté. Le milieu de terrain écope d’un carton jaune. Le coup franc de Belaïli tiré à ras du sol manque de puissance et le gardien algérien capte le ballon avec facilité.

Les deux équipes commettent beaucoup de fautes et les coups francs se succèdent mais restent stériles. Les Fennecs se montrent de plus en plus dangereux. Ils manquent une occasion de prendre l’avantage après la demi-heure de jeu. Baghdad Bounedjah, parti dans le dos des défenseurs sénégalais, tente de gagner son duel face à Edouard Mendy. Le gardien sénégalais, qui a anticipé sa sortie, pousse l’attaquant algérien à jouer de l’extérieur.

Le ballon se dirige lentement vers les buts vides mais il est récupéré par un défenseur bien avant d’y entrer. Grosse frayeur pour les Lions. Le match est serré. Keita Baldé écope également d’un carton jaune pour tirage de maillot sur Mahrez. Le coup franc tiré sort en corner.

De retour des vestiaires, les Fennecs sont plus offensifs. Feghouli trouve Youcef Belaïli à la 49e minute qui ouvre le score pour l’Algérie.

Les Verts sont désormais virevoltants et la perte constante des ballons du côté sénégalais n’arrange pas les affaires des hommes d’Aliou Cissé. Quelques changements sont effectués avec notamment l’entrée de Sada Thioub.

A la 71e minute, l’Algérie passe tout près de doubler la mise. La frappe de Mahrez flirte avec le poteau droit sénégalais. Keïta Baldé a également une occasion d’égaliser pour le Sénégal. Sa frappe puissante est repoussée par le gardien algérien. Mbaye Ndiagne devant les buts se précipite et manque le cadre. Les Lions laissent passer là une véritable opportunité de revenir au score.

Nouvelle faute de main d’Edouard Mendy à 5 minutes du terme du temps réglementaire qui relâche un ballon dangereux. Heureusement, les défenseurs sénégalais viennent en soutien à leur gardien.

Puis Baghdad Bounedjah, héros du match, passe tout près de marquer contre son propre camp.

Les supporters algériens retiennent leur souffle. Le score en restera là. L’Algérie s’impose 1-0 dans cette “finale” du groupe C. Les Fennecs sont qualifiés pour les huitièmes tandis que les Lions du Sénégal devront encore attendre avant de pouvoir décrocher leur ticket.

Smail Benaceur, homme du match Total

”Personnellement c’est une fierté ce deuxième trophée remporté dans cette CAN. Je dois continuer à rééditer ces performances. Le plus important est d’avoir gagné pour prendre la tête de notre groupe. Il faut se concentrer sur la prochaine rencontre face à la Tanzanie et terminer en beauté.”

Djamel Belmadi, sélectionneur de l’Algérie

”On espérait gagner et tenir un résultat positif. Nous avons bossé là-dessus depuis un mois pour préparer ce match et surtout en récupérant de la première rencontre. Le Sénégal avait beaucoup de qualités. Bravo aux joueurs qui ont fait un énorme travail. C’est vrai que battre le Sénégal n’est pas chose aisée mais ce n’est que le deuxième match.“

Aliou Cissé, sélectionneur du Sénégal

”Il est difficile de dire ce qui n’a pas marché. Le match était âprement disputé et ça s’est joué sur des détails. Il faut continuer à travailler. Il reste encore un match. Forcément quand vous perdez la 2e rencontre en phase de poules vous êtes avertis. Il y avait trois titulaires absents. Maintenant il faut bien récupérer surtout les blessés et remobiliser les troupes. Contre le Kenya ça sera un autre match. Sadio Mané n’a pas eu le rendement qu’il voulait et il le sait. Je pense qu’il va élever le niveau.”

LAISSER UN COMMENTAIRE