La poussée des investissements de la Chambre africaine de l’énergie en Chine rencontre un énorme succès

Ce road-show de deux jours est une démonstration de ce que la Chambre peut accomplir pour les gouvernements africains et les acteurs privés

0
236

Les plus grands noms de l’industrie énergétique chinoise ont participé aujourd’hui à Pékin au road-show EG Ronda Licensing Round, organisé par la Chambre africaine de l’énergie.

Il s’agit du premier road-show d’investissement organisé par la Chambre en Chine, dans la poursuite de sa stratégie consistant à canaliser le rayonnement mondial de l’Afrique vers les investisseurs et les parties prenantes du secteur de l’énergie dans le monde entier.

Il a confirmé l’appétit des entreprises chinoises pour l’Afrique, les plus grandes entreprises des secteurs public et privé répondant à l’appel de la Chambre à explorer les opportunités d’investissement en Guinée équatoriale, notamment PowerChina, Sinohydro, Sinopec, Sinochem, Zhenhua Oil, CNOOC, CMEC, China Minmetals , Shenergy Group et CPP, entre autres.

« Ce road-show de deux jours est une démonstration de ce que la Chambre peut accomplir pour les gouvernements africains et les acteurs privés. Nos ressources et notre portée ont considérablement augmenté au cours des dernières années et nous ont permis de nous positionner comme un pilier de la portée des investissements mondiaux en Afrique. Je suis impatient de voir la signature prochaine de nombreux contrats », a déclaré NJ Ayuk, président exécutif de la Chambre et Directeur général du cabinet juridique de Centurion. « Nous remercions le gouvernement chinois et le secteur de l’énergie chinois d’avoir fait confiance à la Chambre pour l’organisation et le financement de ce road-show très réussi. Il s’agit du premier des nombreux autres que nous organiserons à l’avenir en Chine. »

Le EG Ronda Licensing Round Roadshow 2019 à Pékin présente notamment les 27 blocs de pétrole et de gaz proposés dans le cadre de la procédure d’octroi de licences de pétrole et de gaz du pays en 2019, et promeut le potentiel élevé de la Guinée équatoriale en minéraux tels que l’or, les diamants, métaux, bauxite et minerai de fer. Les gagnants seront annoncés lors du 5ème Forum du gaz du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) à Malabo le 27 novembre 2019.

« La proactivité du ministère des Mines et des Hydrocarbures auprès des investisseurs mondiaux est une stratégie gagnante qui devrait être suivie par de nombreux autres dans un contexte de marché aussi concurrentiel. La Chambre sera toujours prête à aider les gouvernements et les entreprises africaines à attirer des investisseurs et à créer en Afrique des industries performantes qui favorisent le contenu local, la création d’emplois et la prospérité », a déclaré Mickael Vogel, directeur de la stratégie à la Chambre.

APO 

LAISSER UN COMMENTAIRE