Koffi Olomide livre ses impressions sur l’expulsion de ses compatriotes de Brazzaville

0
483

La star congolaise a récemment donné son opinion sur l’expulsion de ses compatriotes de Brazzaville dans le cadre de l’opération dite « Mbata ya bakolo ».

Dans un bref message d’1’30, Koffi Olomide a déclaré qu’il y a « des jours où j’ai mal à la conscience, je ne suis pas à l’aise, où je me pose des questions que je voudrais bien vous poser, parce que je suis assez troublé ».

Sur un ton plutôt modéré, le patron du groupe Quartier Latin s’est demandé : « Pourquoi en RDC, on devait se plaindre de ce que nos frères du Congo-Brazzaville ont décidé d’expulser nos compatriotes qui vivaient là-bas ? Pourquoi devrions-nous pleurer ? ». Avant d’ajouter qu’il trouvait cette attitude « d’inexplicable et d’indigne ».

Plus généralement, le Grand Mopao se « demande aussi pourquoi nos compatriotes devaient se sentir obligés de vivre là-bas dans des conditions plus ou moins contestables avec des activités plus ou moins contestables. Où est la fierté congolaise ? Je suis malheureux moi, j’en souffre », lance-t-il.

S’agissant des conditions dans lesquelles les Congolais de la RDC ont été expulsés, la star congolaise s’explique en ces termes : « Evidemment, je ne peux pas accepter qu’on expulse des gens sans délais ni préavis. Mais je me dis s’ils ont décidé d’expulser les Congolais de notre pays de chez eux, qu’on accepte cela dans la dignité sans manifester nos états d’âme ou que nous avons mal. Car, le temps fera le reste. C’est mon point de vue », conclut-il. Avant d’adresser ses condoléances aux frères de Kikwit qui ont perdu parents et amis dans la bousculade survenue lors d’un festival organisé en hommage à feu King Kester Emeneya.

LAISSER UN COMMENTAIRE